Les Etats Unis demande au Zimbabwe de fixer la date du second tour des présidentielles

Le gouvernement zimbabwéen a été appelé, mercredi, par les Etats Unis à fixer la date du second tour de l’élection présidentielle. « L’une des façons de donner aux gens des assurances supplémentaires sur le fait qu’il va bien se tenir, c’est de fixer une date au lieu de continuer à publier des communiqués annonçant son report » a déclaré Tom Casey, porte-parole du département d’Etat en faisant allusion au report de 21 à 90 jours (jusqu’à la fin juillet maximum) annoncé par la commission électorale rappelle Romandie News. Il préconise que la communauté internationale doit faire pression pour que les conditions d’un scrutin juste et libre soient réunies.