Les Etats-Unis auraient libéré Charles Taylor pour qu’il renverse Samuel Doe

« Taylor ne s’est pas évadé de prison. Il a été libéré (par les Américains) dans le but de venir au Liberia pour nous aider à nous défaire d’un régime dictatorial », a affirmé Prince Johnson, son ancien allié, interrogé par la Commission Vérité et Réconciliation du Liberia. Il fait allusion au coup d’Etat contre le président Samuel Doe par Charles Taylor en 1985. Dans la version officielle, ce dernier se serait échappé d’une prison américaine avant de se rendre à Monrovia, indique lemonde.fr.