Les Etats généraux du cinéma noir font leur grand retour à Paris

festi.jpg

La deuxième édition des Etats généraux du cinéma noir se déroulera dans deux salles de cinéma à Paris, l’Entrepot et l’Archipel. L’initiative, organisée l’association Vision Plurielle, vise à faire découvrir ou redécouvrir au public les films de la création cinématographique noire internationale de ces dernières années, ainsi qu’à présenter les grandes problématiques qui les traversent .

Trois questions à Sanvi Panou :

sanvipanou.jpg Afrik.com : La précédente édition des Etats généraux du cinéma noir, en 2006, avait-t-elle été un succès ?

Sanvi Panou :
Oui, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de remettre ça cette année, à l’occasion du 50ème anniversaire des indépendances et du 40ème anniversaire de l’OIF, deux événement importants.

Afrik.com : La « Nouvelle Vague » du cinéma noir sera-t-elle présente ?

Sanvi Panou :
Oui, nous présentons aussi des auteurs pas très connus tels que le réalisateur des Couilles de l’éléphant, H.J Koumba Bididi, Les saignantes, de Jean- Pierre Bekolo qui symbolisent la nouvelle génération. Parmi les jeunes réalisateurs, on a aussi Christian Grandman avec son film Tet’ grenne. On a aussi élargi nos horizons. Nous avons été dans de nouveaux pays et présenté aussi des réalisateurs qui ne sont pas noirs. Une diffusion du film australien Samson et Délhila, de Warwick Thornton et de London River de Rachid Bouchareb est prévue.

Afrik.com : Dans toute la programmation, y a-t-il pour vous un ou des films phares, qui vous tiennent particulièrement à cœur ?

Sanvi Panou :
Tous ! Vous savez, je suis aussi acteur et réalisateur et à l’occasion du festival, on va présenter Pressions, un documentaire (réalisé par Sanvi Panou ndlr), sur l’exil politique et Le sang du flamboyant (réalisé par François Migeat, avec Sanvi Panou dans le role principal).

Embarquement immédiat! La deuxième édition des « Etats généraux du cinéma noir » se déroulera du 13 au 20 avril 2010 à Paris. L’initiative du réalisateur et acteur Sanvi Panou, président de Vision Plurielle, se tiendra dans deux cinémas parisiens partenaires, L’Entrepot et l’Archipel situés respectivement dans les 14ème et 10ème arrondissement. Le festival a pour but « de donner à voir et à comprendre aux spectateurs, aux cinéphiles, aux différentes composantes de nos sociétés, de nos diasporas, les enjeux socio-culturels, socio-politiques, socio-économiques qui se jouent au travers de ces films », selon un communiqué de l’association organisatrice.

Afrique, Caraïbes, Amérique, Australie, Europe. Les Etats généraux du cinéma noir proposeront au spectateur de partir à la découverte de films et de documentaires en provenance des quatre coins du monde. Rétrospectives, débats, tables rondes se succéderont pour apporter des réponses et interroger le spectateur sur les problématiques actuelles du cinéma noir.

Des films comme la comédie dramatique Po di sangui ( l’arbre aux âmes), de Flora Gomes et des documentaires tels que All power to the people/the Black Panther party and beyond, retraçant l’histoire des Black Panthers (qui clôturera les états généraux), seront diffusés. Du tragique au comique, en passant par l’historique, de nombreux genres seront à l’honneur.

La nouvelle vague également présentée

Au delà des « classiques », le public pourra également découvrir des films plus récents. La projection de l’esprit de Madjid d’Ines Johnson Spain est prévue, ainsi que le long métrage de Warwick Thornton Samson et Délilah, tous les deux sortis en 2009. La comédie Les couilles de l’éléphant, de H.J Koumba Bididi, sera aussi diffusée.

La première édition des Etats généraux du cinéma noir avait été un succès. Elle s’était tenue du 28 avril au 8 mai 2006 à Paris et avait été organisée par le cinéma Images d’Ailleurs, qui avait dû fermer ses portes en mai, l’année dernière, en raison de difficultés de trésorerie et d’un refus de renouvellement de bail par le propriétaire. Sanvi Panou, ancien directeur des lieux, a décidé de créer l’association Vision Plurielle afin de continuer l’entreprise qui lui tient à cœur, la diffusion et la défense du « cinéma noir ».


Les Etats généraux du cinéma noir de Paris seront présentés dans 2 salles :

 Le cinéma l’Entrepot (7 Rue Francis de Pressensé 75014 Paris)

 Le cinéma l’Archipel (17 bd de Strasbourg 75010 Paris)

Contact et réservations :

VISION PLURIELLE

5 rue Médéric. 75017 Paris

Tel : 01 47 63 74 00 / Cel : 06 08 86 32 45

Mail : vision.plurielle@yahoo.fr