Les élèves gendarmes étalent leur savoir-faire au Cap Estérias

DSCF7099.jpg

Les élèves gendarmes du Groupement d’Instruction d’Owendo ont étalé leur savoir-faire, samedi au Cap Estérias, au cours de deux exercices militaires, basés sur le combat défense opérationnelle et la gestion démocratique des foules.

A travers deux exercices militaires liés au contexte de la mondialisation, de la situation politique et géostratégique dont jouit le Gabon, les élèves gendarmes du Groupement d’Instruction d’Owendo ont montré leur savoir-faire, samedi, à l’espace de la gendarmerie territoriale du Cap Estérias.

Le premier exercice, une simulation d’un combat défense opérationnelle du territoire, a opposé la gendarmerie à des pirates cherchant à occuper la baie du Cap Estérias, riche en poisson et en pétrole, en vue d’en faire une zone de non-droit.

Le deuxième exercice concernait la gestion démocratique des foules ou le maintien de l’ordre. La gendarmerie a alors dû faire face à un mécontentement des populations du Cap Estérias, accompagnées des étudiants de l’école nationale des eaux et forêts (ENEF), qui dénonçaient l’état de dégradation avancée de la route reliant Libreville au Cap Estérias.

Les deux exercices, selon le lieutenant-colonel Pongui Dieudonné, directeur général des écoles, répondent aux enjeux et menaces sécuritaires à prendre en compte sur le plan national et sous-régional. Leur maîtrise par les éléments des forces de sécurité s’avère indispensable pour la défense du territoire national, la protection des personnes et des biens, et la sauvegarde des institutions.

« Sur instructions du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, nous travaillons pour aider ces jeunes qui viennent de faire leurs premiers pas au sein de la gendarmerie nationale, à être confirmés en tant que vrais combattants aptes à protéger le territoire national, les hommes et les biens qui sont au sein de la République », a déclaré Jean Ekoua, commandant en chef de la gendarmerie nationale.

Cinq cents élèves gendarmes ont participé à ces exercices qui constituent la phase pratique des enseignements dispensés dans leur établissement. Admis au Groupement d’Instruction d’Owendo le 19 juillet 2011 au titre de la promotion Elèves Sous-officier Gendarmerie 2011/A pour une durée de 9 mois, ils sont tous âgés de 18 à 25 ans et titulaires du BEPC ou du Baccalauréat.