Les droits de l’Homme sont flexibles

Le leader du parti de l’Alliance démocratique, Tony Leon, estime que pour le Président Thabo Mbeki, les droits de l’Homme sont « flexibles et dépendent des intérêts politiques et des allégeances de l’ANC ». Tony Leon a notamment lancé cette attaque contre le chef de l’Etat pour ses affinités avec son homologue zimbabwéen, Robert Mugabe, rapporte le Star. Selon le magazine américain Parade, ce dernier serait numéro quatre sur la liste des « 10 plus grands dictateurs du monde ».