Les cyber-marabouts d’Assala.com

Le site Assala.com héberge sur sa page d’accueil un service de consultation de marabouts en ligne. L’idée est née de l’émission ésotérique de la radio Africa n°1. Si les interventions mystiques les plus intéressantes sont payantes, celles qui relèvent du simple conseil sont gratuites.

Et si on pouvait consulter les marabouts sur Internet ? L’idée pourrait paraître farfelue, et pourtant c’est bien un service qu’héberge Assala.com. Le portail gabonais présente, en haut de sa page d’accueil, ce concept inspiré de l’émission ésotérique Triangle de Patrick Nguema Ndong, animateur sur la radio Africa n°1. L’objectif : éclairer les surfeurs sur le mysticisme, leur permettre de consulter leur horoscope africain et, surtout, d’entrer en contact avec des voyants et autres marabouts. Alléchant pour les adeptes des arts divinatoires et les âmes soucieuses de régler les problèmes qu’elles rencontrent au quotidien. Toutefois, il leur faudra monnayer au moins 60 000 FCFA pour accéder aux services.

Parmi les marabouts, il y a trois Sénégalais (Samb Khadim, Adama Baldé, Haladji Abdoulaye), un Camerounais (Mohamadou Baba Malam) et un Béninois (Dobougui Delle Kokou Meckou). Certains auraient déjà fait leurs preuves. A l’image de Mohamadou Baba Malam, qui, selon le site, a prédit en 2000 la victoire de l’actuel Président sénégalais Abdoulaye Wade sur Abdou Diouf, la victoire de l’équipe de France de football au Mondial 1998 et le retour de Denis Sassou N’Guesso au pouvoir au Congo Brazzaville. Mais pour l’instant, aucun témoignage ne vient étayer l’efficacité des marabouts dans la rubrique prévue à cet effet.

Payer par carte, virement ou transfert

Chacun d’entre eux a une photo et une présentation détaillée de ses domaines interventions : santé, amour, argent, réussite, sexualité, exorcisme, interprétation des rêves… Des prestations intéressantes, mais tarifées. Pour y avoir accès « vous devez approvisionner votre compte avec un montant minimum de 60.000 fcfa qui vous donne un code d’accès valable pour une durée d’un an ». Une somme payable par « cartes de crédit, virements bancaires ou transfert Western Union ». Une fois l’argent versé, les visiteurs demandent aux marabouts, uniquement par e-mail, une voyance personnalisée ou une intervention mystique pour améliorer leur quotidien. Les surfeurs ont aussi accès aux « formules secrètes » et « magiques » des marabouts et peuvent consulter Patrick Nguema Ndong et le Professeur Dobougui.

Toutes les prestations ne sont pas payantes. Le Professeur Dobougui, qui alimente la majeure partie du contenu du site, et les marabouts répondent gratuitement aux questions que se posent les internautes sur le mysticisme dans les 72 heures suivant l’envoi de leur e-mail. Gratuite aussi, et toujours dans les 72 heures, l’interprétation des rêves par Patrick Nguema Ndong. De ce côté, les visiteurs pourront faire des économies.

 Lire aussi : Un cyber-marabout pour sortir le village de l’isolement