Les Congolais de l’étranger privés du droit de voter?

Le Rassemblement le développement et la paix au Congo (RDPC) un parti d’opposition très présent au sein de la diaspora de la République démocratique du Congo (RDC) redoute que les Congolais de l’étranger ne soient exclus des prochaines échéances électorales dans le pays, lit-on dans un communiqué publié dimanche par le mouvement. Citant Radio Okapi, le RDPC indique que lors de l’adoption samedi des modifications apportées à la loi électorale de 2006, l’Assemblée nationale a voté un article stipulant que « seuls les Congolais se trouvant sur le territoire national au moment des élections pourront prendre part au vote ». Le RDPC dénonce une manœuvre destinée à exclure les Congolais vivant à l’étranger des élections, la plupart d’entre eux militant dans l’opposition au régime de Joseph Kabila.