Les Camerounais se souviennent de Bob Marley

Commémoration décès Bob Marley
Commémoration du décès de Bob Marley

Le stade Marion de la Cité Sic, situé dans le 5ème arrondissement de la ville de Douala, a changé de physionomie le 19 mai dernier. Et pour cause, les reggae-men camerounais ont voulu se joindre aux autres d’ailleurs, comme chaque année et plus précisément le 11 mai, commémorer l’an 41, de la mort de Bob Marley, de son vrai nom Robert Nesta Marley. Et pour cela, un grand concert, baptisé «Roots Concert», a été organisé.

Pour tenir le public en haleine pendant plus de sept heures d’horloge, on a vu se succéder sur le podium, les artistes suivants : Boudor, Krotal, Dalielle Eog, Diesert, Tizeu, Bashirou, Mr Sto, Dr Sley, Alberto les Clés, Sangoa Boa, Mounpoubeyi, Jam Rock, Mama G., Lyrikal Baiz, Kefal King, Marsi, Daddy Black.

«Bob Marley, de nationalité Jamaïcaine, nous a quittés le 11 mai 1981. Nous avons organisé un grand concert le 11 mai, mais à cause de la grande pluie qui s’est abattue ce jour, dans la capitale économique, tout avait capoté, et la journée du 19 mai, la veille de notre fête nationale, nous a paru opportune, pour nous rattraper. Et cela a été fait avec succès, au vu de nombreuses personnes qui avaient assisté, jusqu’à une heure tardive. Le peuple camerounais porte le défunt, dans leurs cœurs. J’en veux pour preuve, sur les radios et les télévisions, des émissions entières lui avaient été consacrées et ses chansons avaient été diffusées à longueur de journée. On croisait à tout bout de champ des reggae-men dreadlocks en broussaille. Et même, des sans dreadlocks arborant des tee-shirts à l’effigie du reggae-man jamaïcain et des bonnets aux couleurs vert-jaune-rouge, y compris sur les têtes des personnes dont on devine sous le bonnet qu’il n’y a pas de cheveux… », déclare l’artiste Boudor.

Pour l’étudiant Bissoua Bienvenu, «Bob Marley était un prophète, un visionnaire. Il incarnait l’amour, l’égalité, la paix, la gaieté, … Il a rencontré de son vivant un succès mondial, et reste à ce jour le musicien le plus connu et le plus révéré du reggae, tout en étant considéré comme celui qui a permis à la musique jamaïcaine et au mouvement rastafari de connaître une audience planétaire. Je souhaiterais que nos gouvernants s’inspirent de ses chansons».

Pourquoi Bob Marley est-il connu ?

La musique de Bob Marley, de son vrai nom Robert Nesta Marley, a traversé les époques, malgré sa mort très jeune, à 36 ans, le 11 mai 1981. Surnommé «The King of reggae», il est toujours considéré comme le plus grand auteur, compositeur et interprète de tous les temps de ce style musical, et le plus connu.

Qui était Bob Marley

Né le 6 février 1945 à Nine Miles (Jamaïque) et mort le 11 mai 1981 à Miami (États-Unis) d’un cancer généralisé, Bob Marley était un auteur-compositeur-interprète et musicien jamaïcain. Il commence sa carrière musicale en 1962. En 1963, Robert Nesta Marley forme avec Neville O’Reilly Livingston (plus tard Bunny Wailer) et Wynston Hubert McIntosh (plus tard Peter Tosh) un trio vocal sur le modèle des groupes vocaux américains comme les Impressions. Le trio est tout d’abord appelé les Wailing Wailers, avant de finir par s’appeler The Wailers. C’est avec Simmer Down (en), en 1964 que The Wailers rencontreront leur premier vrai succès local en Jamaïque, appel à la cessation des luttes entre les ghettos et l’union contre la pauvreté. Beaucoup d’autres suivront jusqu’à 1968. Entre-temps, Bob Marley est devenu rasta à partir de 1966, sous l’influence de personnages importants (comme Mortimo Planno) du mouvement rastafari, alors en plein essor en Jamaïque.

A lire : Quand Pascaline Bongo parle de son amant Bob Marley