Les Africains-Américains cherchent leurs ancêtres sur le Net

Internet est le nouvel outil des Afro-américains à la recherche de leur passé. Ou comment informatique et généalogie font bon ménage.

A l’heure où les études généalogiques sont à la mode en Occident, les Africains-Américains partent à la recherche de leurs racines. Difficile pour eux de constituer leur arbre généalogique. En effet, ils échouent pour la plupart dans une plantation du Sud américain sans pouvoir connaître la région d’Afrique d’où venaient leurs ascendants réduits en esclavage.

Plusieurs sites Internet les aident à reconstituer leur histoire familiale. Afrigeneas est un site dédié à la généalogie africaine-américaine. Il aide les débutants à constituer leur arbre généalogique en proposant des documents historiques comme les recensements réalisés sur les bateaux qui accostaient aux Etats-Unis au 19ème siècle ou les registres tenus par les  » maîtres « . Un sitedonne accès à la liste des cimetières noirs-américains de tous les Etats et sur un autre, un forum est mis à la disposition des Africains-Américains en quête de leurs racines.

Simple comme une prise de sang

Mais tout ceci ne dépasse pas le cadre géographique des Etats-Unis. Pour aller plus loin, il faut se rendre sur le site du Professeur Rick Kittle, Africanancestry. Ce dernier a mis au point un test d’ADN susceptible de révéler la région d’origine en Afrique de tout Africain-Américain.

Le test permettrait de connaître l’ascendance du côté de la mère et du père. La base de données du chercheur de l’Université de Howard – Washington D.C. – compte pour l’instant soixante groupes ethniques de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. A partir d’une simple prise de sang, Rick Kittles affirme pouvoir déterminer le groupe ethnique en Afrique auquel ont appartenu les ancêtres d’un individu et dans quelle région vit ce groupe.

Les tests devraient commencer cette année mais aucune date n’a encore été avancée. Quant au prix, le professeur n’est pas en mesure de le communiquer. Gageons que la trouvaille est de taille à intéresser grand nombre d’Africains-Américains, dépossédés de leur généalogie par une Histoire tragique et chaotique.