Les acteurs d’Ocean’s 13 décrochent 9,2 millions de dollars pour le Darfour

Le festival de Cannes a un goût de victoire pour les acteurs d’Ocean’s 13. George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon et Don Cheadle, sensibles à la crise du Darfour, ont réussi, grâce à leurs initiatives, à réunir 9,2 millions de dollars (7,1 millions d’euros) lors d’une soirée caritative organisée à Cannes, mardi, à bord d’un yacht. Les fonds récoltés seront reversés à une organisation non-gouvernementale « Not On Our Watch », fondée par les acteurs dans le but de venir en aide aux victimes du Darfour.

Hors compétition, en cette année du 60ème Festival de Cannes, l’équipe d’Ocean’s 13 savait que Cannes serait le meilleur endroit pour attirer l’attention du public sur le problème du Darfour : « Nous savions qu’il y aurait ici des caméras du monde entier et que nous pourrions attirer l’attention sur quelque chose qui nous tient particulièrement à cœur », a déclaré George Clooney. Ensemble, leur objectif était d’amasser des fonds pour pouvoir venir en aide aux centaines de milliers de personnes qui font les frais du conflit au Darfour.

Préoccupation première

Cette province du Soudan est victime d’une guerre depuis quatre ans. Plus de 200 000 personnes sont mortes et près de deux millions et demi ont été déplacées. La crise du Darfour préoccupe les stars américaines. Déjà, en 2006, George Clooney avait entrepris un voyage dans des camps de déplacés en vue de faire un reportage qui, en quelques mois, a fait le tour du monde. Don Chiddle, lui non plus, n’a pas attendu pour se préoccuper du problème et s’est également rendu au Darfour en 2005, accompagné de John Prendergast, conseillé de l’ONG International Crisis Group, pour recueillir des témoignages de victimes. A leur retour, ils écrivent un livre, Not On Our Watch, où ils appellent les citoyens américains à faire pression sur le gouvernement américains afin qu’il intervienne au Soudan. Brad Pitt, quant à lui, tout comme ses compagnons, ne reste pas insensible à la situation et à même versé personnellement la somme d’un million de dollars, avec son épouse Angelina Jolie, pour défendre la cause.

« il faut cesser ce qui se passe »

Investie, l’équipe d’Ocean’s 13 fait donc la différence et s’appuie sur le Festival de Cannes pour sensibiliser un maximum de célébrités sur le sujet : « il y a beaucoup à faire pour le Darfour, c’est important d’en parler davantage. Le monde entier est tellement choqué qu’il faut faire cesser ce qui s’y passe », insiste George Clooney. Face à ce drame qui frappe la population du Darfour, le groupe d’acteurs, contrairement à la majorité de la population américaine, ne veut pas rester les bras croisés.