Les 7 make-up faux pas à éviter

jpg_photoblogmakeupfauxpas.jpg

Il faut en finir avec les mauvaises habitudes beauté et les erreurs de maquillage. Voici les 7 make-up faux pas à éviter absolument !

1 – Le contour de lèvres ultra-foncé, associé à un rouge à lèvres ou gloss plus clair

Les années 80, c’est terminé !

jpg_photoblogmakeupfauxpas.jpg

2- Choisir une mauvaise couleur de fond de teint

Encore un autre problème. Certaines femmes veulent trop faire l’illusion en forçant pour avoir un teint trop halé ou trop clair. Un fond de teint se choisit ton sur ton, un point c’est tout !

3 – Dormir avec son maquillage.

Et puis quoi encore ! La peau a besoin d’être débarrassée. Tout comme vous, elle doit respirer pour s’oxygéner et pouvoir se régénérer pendant la nuit.jpg_womansleepingbetter2.jpg

4 – Ne pas appliquer de crème de jour ou de base avant de se maquiller

Même si vous avez la peau grasse, il est impératif d’utiliser une crème qui va hydrater et protéger sa peau. Pour les peaux grasses, il suffira d’utiliser une émulsion légère ou un gel hydratant matifiant pour éviter de briller dans la journée. Utiliser un bonne base consiste également à bien préparer la peau à recevoir des produits maquillant pour un meilleur effet.jpg_cremehydratante.jpg

5 – En faire trop

Le maquillage à pour objectif d’embellir et d’amplifier votre beauté naturelle. Donc inutile d’en faire des tonnes et particulièrement si vous ne maîtrisez pas les techniques d’embellissement. N’oubliez pas que « Less is more ».

6- Ne pas nettoyer ses pinceaux

Utiliseriez-vous des couverts sales pour manger ? Si la réponse est non, alors vous avez tout compris. Pour plus d’information, lisez ce [post-> pour savoir comment entretenir vos « outils précieux » de maquillage.

jpg_pinceaux.jpg

7- Trop épiler ou mal dessiner les sourcils

C’est dommage, car le sourcil permet de définir la personnalité du visage en encadrant le regard. Alors, si vous ne savez pas faire, ne faites pas. Tout au plus, brossez-les pour les discipliner un peu ou confiez-les à une experte.

Par Massoba Koné