Législatives en Guinée : Alpha Condé valide le 24 septembre

Le Président guinéen, Alpha Condé, a pris un décret hier, mercredi, dans la soirée, pour convoquer les électeurs aux urnes le 24 septembre prochain. Il entérine ainsi la date proposée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

De notre correspondant à Conakry

C’est désormais officiel, les Guinéens iront aux urnes le mardi 24 septembre prochain, pour choisir leurs représentants à la future Assemblée nationale. Le président Alpha a entériné mercredi la date proposée par la CENI, le 24 septembre.

Dans le même décret convoquant le corps électoral, il est précisé que le scrutin est ouvert à 7 heures et sera clos à 18 heures. Il est aussi demandé à la CENI, au Conseil national de la Communication (CNC), au ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation ainsi qu’au ministre de la Sécurité et de la Protection civile, de tout mettre en œuvre pour faire appliquer cette décision.

L’opposition guinéenne réunie au sein du l’ADP, le Collectif, le CDR et le FDP, dit prendre acte de la convocation des Guinéens aux urnes le 24 septembre par le Président de la République, en application des dispositions de l’accord signé la semaine dernière par les acteurs politiques guinéens. « L’opposition espère que, dans les meilleurs délais, toutes les conditions politiques, techniques, financières et sécuritaires seront réunies, afin de conférer à cette ultime échéance tout le succès qu’en attend le Peuple de Guinée », indique-t-elle dans un communiqué publié ce jeudi.

Dans son chronogramme, la CENI déroule son calendrier comme suit : le dépôt des dossiers de candidatures du 6 au 20 juillet, la réouverture des CARLE (Commission administrative de la Révision des listes électorales) aux représentants de l’opposition jusqu’au 12 juillet, la révision complémentaire du 13 au 28 juillet.