Législatives au Bénin: les observateurs africains saluent le « bon déroulement » du scrutin

Alors que les résultats officiels des élections législatives béninoises se font attendre, les observateurs de l’Union Africaine (UA) et de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA) se sont déclarés satisfaits du déroulement du scrutin.

A Porto-Novo,

Après le compte rendu de la mission d’observation de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA) dimanche, c’était au tour de celle de l’Union Africaine (UA), présidé par l’ancien Président malien Diocounda Traoré, de présenter un rapport partiel, ce mardi 28 avril 2015, au cours d’une conférence de presse. Les deux institutions ont salué le « bon déroulement » du processus électoral.

Guy Christian Ossangou, membre de la mission d’observation de l’UA, a indiqué que la mission avait répertorié des incidents qui ont été « sans impact majeur sur le bon déroulement du scrutin ». Il a salué la forte mobilisation des Béninois. « Le scrutin du 26 avril reflète la volonté du peuple béninois », avait indiqué la mission de l’UEMOA.

« Climat de sécurité »

L’organisation panafricaine a félicité les parties prenantes pour « le climat de sécurité qui a prévalu au cours de la campagne ». Elle a néanmoins souligné certains dysfonctionnements dans le processus, notamment le retard dans la distribution des cartes électorales et les problèmes de retard dans l’ouverture des bureaux de vote. « L’organisation de la campagne n’a pas permis à tous les partis de mener la campagne dans des conditions équitables », a précisé Guy Christian Aussangou.

Les résultats des élections législatives béninoises devraient être annoncés en fin de semaine. Les partis d’opposition remporteraient la majorité au Parlement selon certaines estimations de partis politiques et d’organisations de la société civile.