Législatives 2011 : de nombreux observateurs internationaux attendus au Gabon

De nombreux observateurs internationaux issus de nombreux organismes et de pays du continent africain, d’Europe, d’Amérique et même d’Asie sont attendus au Gabon au cours du scrutin du 17 décembre prochain, selon Daniel Franck Idiata Mayombo, président de la commission spécifique chargée de l’accueil et de l’encadrement des observateurs internationaux au Gabon.

« Je dois dire que nous sommes débordés par le traitement des nombreuses demandes qui viennent de plusieurs organismes et de pays du continent africain, d’Europe, d’Amérique et même d’Asie. Pour vous donner un exemple, même les Etats-Unis ont acte de candidature. Celle-ci a été, comme toutes les autres, rigoureusement examinée et un avis favorable a été donné », a déclaré le professeur Daniel Franck Idiata, répondant aux questions de nos collègues du quotidien l’Union.

Ces observateurs internationaux seront déployés dans l’ensemble du territoire national au cours du scrutin du 17 décembre prochain. Leur rôle est de garantir la confiance de l’électorat et de l’opinion tant nationale qu’internationale dans le processus électoral. Leur présence encourage la libre expression des électeurs dans un climat de sécurité pleinement garantie.

Rappelons par ailleurs que sur décision du ministre de l’intérieur, Jean François Ndongou, les frontières terrestres et maritimes du pays seront fermées à titre temporaire du vendredi 16 décembre 2011 à zéro heure au samedi 17 décembre 2011 à 24 heures. Aucune autorisation d’entrée ou de sortie du territoire national ne sera délivrée pendant cette période. La gendarmerie et la police ont été chargées de veiller à l’application de cette décision’’, a-t-il précisé.