Le Zimbabwe abandonne sa monnaie

La Banque centrale du Zimbabwe a annoncé qu’elle enterrait sa monnaie. De ce fait, elle donne à ses ressortissants la possibilité durant trois mois d’échanger leurs billets contre des dollars américains à un taux de change dérisoire, un dollar américain contre 35 millions de milliards de dollars zimbabwéens.

Un événement économique rare vient de se produire au Zimbabwe. En effet, le pays a annoncé qu’il abandonnait sa monnaie. Le Zimbabwe a d’ailleurs commencé à démonétiser ses dollars depuis lundi. Ce processus, décidé par le ministère des Finances et de l’Economie, devrait se dérouler jusqu’au 30 septembre, date à laquelle l’ancienne monnaie nationale n’aura plus aucune valeur.

L’abandon de la monnaie nationale est essentiellement dû à la crise économique que traverse le pays depuis des années et qui a eu pour conséquence de dévaluer la monnaie. Le pays a également traversé une hyperinflation : les Zimbabwéens ont vu les prix des biens de consommation doubler tous les jours.

Face à une telle situation économique, le Zimbabwe a dû renoncer à imprimer de nouveaux billets et autorisé l’utilisation de huit monnaies étrangères dans le pays. Ces monnaies comme le dollar américain, le yuan chinois, la roupie indienne ou encore le rand sud-africain, sont devenues des devises officielles.

Une solution qui a permis de contenir l’inflation sans pour autant remettre sur les rails l’économie du pays. Cette dernière a plongé de 2,6% par an, selon les chiffres du Fond monétaire international.