Le Zico Burkinabe raccroche les crampons

Kassoum Ouédrago  » Zico « , ainsi surnommé en mémoire du fantastique attaquant brésilien fête la fin de sa carrière en organisant le 25 juin, un grand jubilé dédié au foot à Ouagadougou. De très célèbres invités sont attendus. Entrées gratuites pour les gamins débrouillards qui trouveront la fameuse porte 13.

A 34 printemps Kassoum Ouédrago, l’enfant du pays qui a marqué une époque décide d’abandonner le foot. Ses premiers dribbles meurtriers, il les réalise dans un club de quartier, au début des années 80, les Carabines jaunes de Dapoya, avant d’enfiler le maillot de l’Etoile filante de Ouagadougou. Vite remarqué par les recruteurs, il signe en 1989 avec le club professionnel l’Espérance de Tunis.

Il y reste deux ans avant le grand saut : l’Europe. Débuts modeste au club belge de Los, puis en deuxième division de la Bundesliga. Kassoum Ouédrago  » Zico  » s’accroche. Et finit par entrer dans les écuries de DARMST, puis du Hassen Kassel. La consécration vient durant les années 96/98 où il joue sous les couleurs de Francfort, avant d’intégrer les troupe d’AL-Wasl, aux Emirat Arabes Unis.

Un grand Etalon

Mais KOZ, c’est surtout le maillot de l’équipe nationale des Etalons burkinabè. 80 sélections en tout et point d’orgue, l’organisation d’un jubilé dédié à la chose footbalistique, le 25 juin à Ouaga. De grands noms sont prévu, mais celui qui réfléchit à une reconversion comme dirigeant de club, préfère ne pas diffuser les noms de peur d’engendrer des déceptions. Toutefois de grosses pointures auraient déjà confirmé leur venue, comme l’a affirmé KOZ dans les pages du quotidien Sidwaya : Omar Ben Salah, Didier Ottokoré, Diaby Sékana, Joël Téhi, Ben Bady, Joseph-Antoine Bell, Rigobert Song, M’boma, Abedi Pelé, Anthony Yeboah seront au rendez-vous.

Au programme : l’Etoile de Ouagadougou contre Carabine jaune, puis toujours l’Etoile, mais cette fois contre l’équipe de la presse. Le match de gala opposera les Etalons à des mercenaires invités par  » Zico « . La grande messe s’achèvera au cours d’une soirée au salon de l’artisanat, avec ventes aux enchères des maillots des champions.

Le spectacle commence à douze heures. Les prix oscillent entre 1000 et 500 francs CFA. La porte 13 est ouverte aux enfants. Avis aux amateurs.