Le vaudou sur le Net

Retour de l’être aimé, réussite au travail, désenvoutement … plus besoin de se déplacer pour consulter. Le vaudou est présent sur le Net pour le plaisir des initiés, des débutants ou simplement des curieux. Origines, pratiques, achats voire consultations en ligne, pour les plus téméraires, la réponse à vos questions est sur la Toile.

Le Bénin a célébré le vaudou, le 10 janvier dernier, à l’occasion de la fête des religions traditionnelles. Pour tous ceux qui n’ont pu faire le voyage à Ouidah, il reste Internet. Que vous souhaitiez acquérir l’ingrédient introuvable indispensable à votre mixture, demander l’intervention d’un esprit vaudou, vous initier ou simplement vous renseigner, tout ce que vous devez savoir sur ce culte est sur la Toile. Une bonne chose pour les vaudoussis, éparpillés entre l’Afrique de l’Ouest, berceau de leur culte, Haïti, où les esclaves noirs l’ont malgré eux importé, les Etats-Unis ou encore l’Europe. « Culte des esprits (…), art de la grande magie (…), médecine, justice, danse, musique ainsi que pratique religieuse », il est tout cela à la fois, explique Vaudou Info. « Témoignage de la résistance face à l’oppression, c’est une vision d’hier pour une alternative de demain », poursuit le site officiel du Hounfor (temple) de la Mandragore, qui évoque le rôle du vaudou dans la révolte des esclaves d’Haïti.

Un culte métissé

Sur son site trilingue (français, anglais et espagnol), Vodou, Mambo Racine, ou « Mambo Racine Sans Bout Sa Te La Daginen » (« Les racines sans bouts qui étaient déjà là, de Guinée »), rappelle que « ni la couleur, ni l’origine, ni la sexualité ne sont une barrière à l’accès au vaudou ». Ni la religion, puisque les musulmans y côtoient les chrétiens, les juifs ou encore les bouddhistes, ajoute Vodou Info. Pour Mambo Racine, le vaudou est né à Haïti. La prêtresse considère en effet le syncrétisme des croyances de trois groupes qui vont se succéder sur l’île : les autochtones Arawaks, les Africains de l’Ouest et les Européens. Mais pour Vodou Info, pas de doute, le vodou « existe depuis la naissance de l’homme en terre d’Afrique. »

Autant dire que le métissage qui a résulté de ces groupes a donné lieu à un panthéon de dieux et d’esprits considérables, tout comme les rites, pratiqués dans une grande liberté. « Il y a autant de vaudous qu’il y a de Hougans (prêtres) », résume Vodou Info. Le site le plus exhaustif sur le panthéon et les pratiques de ce culte est « Culture Vodoun » – « vodoun » signifie « esprit » en « fon » (langue vernaculaire d’Afrique de l’Ouest). Il propose un glossaire de la langue vodoun et un répertoire de plus de mille esprits vodous et de leur familles. Le tout accompagné de magnifiques illustrations. Mais le bijou du site est un répertoire de plus de cent rythmes et danses exécutés lors des rites. Plus de la moitié disposent d’un lien avec des fichiers sons. Un véritable travail de recherche. Une liste d’une centaine de chansons est également en ligne, mais les paroles de seulement trois d’entre elles sont disponibles.

Les sites s’en prennent également aux stéréotypes dont souffre le vaudou. Vaudou s’en prend particulièrement à la « sur-sexualisation » des cérémonies. Certaines d’entre elles « encouragent les expressions de sexualité, mais strictement au service des Iwas (esprits) », précise l’adresse. « Au cours de certaines cérémonies, l’abstinence est même exigée » ! Sous l’arbre à palabre de Vodou Info, vous apprendrez que « Oui, les poupées vaudous (dagydes) peuvent être utilisées en action de mal contre une personne déterminée ». Mais elles servent également à soigner une personne à distance, à la désenvoûter et, d’une manière générale, à la protéger. Quant à sa confection, elle est « simple » dans les éléments qui la constituent. Mais compliquée dans son utilisation. Car le corps de la personne touchée renvoie « un choc en retour » que seul un prêtre pourrait contrôler.

Consulter en ligne

C’est pourquoi le site vous offre de passer par les services en ligne de son Hougan pour toute demande d’intervention. Vous apprendrez alors que le « Vaudou se paye toujours ». « Chaque demande qui lui est faite doit être motivée par un retour du demandeur », explique le site dans une rubrique intitulée « Le vaudou et l’argent ». Vodou ne propose pas de service en ligne mais apporte les mêmes explications quant aux rapports du vaudou à l’argent. Le site met néanmoins les internautes en garde contre le charlatanisme dans le vaudou, d’autant plus présent que le savoir n’est pas officiellement transmis.

Pour les plus fainéants, Voodoo Authentica vend des poupées vaudous comme on vend des poupées Barbie. Le magasin en ligne propose également des huiles, épices, gris-gris et autres ouvrages et vidéos de référence. Au dessus de toute considération matérielle, vous pourrez terminer votre voyage sur la Toile par un passage dans l’espace de méditation de Vodou Info. Vous y philosopherez dans l’immensité, entre la terre, la lune, le soleil et un crâne, qui réalise tranquillement sa révolution.