Le trafic de voitures de luxe et de drogue entre l’Espagne et le Maroc s’intensifie

Ce ne sont pas moins de douze personnes qui ont été arrêtées par la garde civile espagnole pour trafic de voitures entre l’Espagne et le Maroc.

La guardia civile espagnole affirme avoir arrêté, rien que pour le mois d’août, 12 personnes originaires du Maroc, pour trafic de voitures de luxe. Des Porsche Cayenne et des Mercedes, principalement, volées en Europe, surtout en France et en Allemagne, ont été saisies en Espagne. Les suspects tentaient de les faire passer par le Maroc via le port de Tarifa.

Après vérification, plusieurs anomalies sont apparues sur les véhicules, notamment sur les numéros de châssis et les plaques d’immatriculation. Les véhicules ont été saisis par la justice, quant aux occupants des véhicules ils doivent comparaître devant un juge.

Des réseaux bien ficelés

Ce coup de filet n’est pas inédit. En janvier dernier, un Marocain résidant en Espagne, à Benalmadena, soupçonné de vol de voitures haut de gamme, avait été arrêté. Les investigations menées par la suite ont permis d’arrêter 9 personnes, âgées de 26 à 59 ans, spécialisées dans le vol de voitures de luxe à destination du Maroc, mais aussi dans la falsification des plaques minéralogiques.

En parallèle, la police espagnole a mis la main sur 24 membres d’un réseau de trafic de drogue entre le Maroc et l’Espagne. Selon l’agence Europa Press, 3 552 kg de haschisch, sept embarcations, trois véhicules, un camion frigorifique et 10 000 euros en espèce ont récemment été saisis au cours d’une opération qui s’est déroulée en deux phases.

Selon des sources policières en Espagne, un groupe de Marocains fournirait de la drogue aux narcotrafiquants et se chargerait du recrutement des « mulas », des transporteurs qui avalent la drogue encapsulée, tandis qu’un autre groupe traverse la méditerranée pour effectuer les livraisons aux narcotrafiquants présents en Espagne. Les autorités espagnoles ont indiqué que de nouvelles arrestations du même genre pourraient avoir lieu.