Le trafic aérien reprend au Gabon

Les agents de l’agence de la sécurité de la navigation aérienne(ASECNA) qui observaient un mouvement de grève depuis mardi dernier ont décidé, hier, de reprendre le travail après 48 heures de grève, à la suite des négociations entre les représentants du personnel et les membres du gouvernement.

Notre correspondant à Libreville

« Les grévistes réclamaient le payement de la prime de rendement, l’harmonisation du régime indemnitaire et la mise en place d’une caisse d’avance au niveau des activités nationales », a déclaré Pascal Oyougou, représentant national de l’ASECNA.

Les négociations entamées mardi dernier ont abouti à la signature d’un procès-verbal de conciliation dont la conséquence immédiate est la suspension du mouvement de grève et la reprise du travail. Aussi, le gouvernement gabonais a-t-il tenu à informer les opérateurs économiques, les compagnies aériennes et les usagers que le trafic aérien a repris normalement dès ce jeudi. Et, tous les vols nationaux et internationaux a-t-il rappelé, sont désormais assurés.

Une grève lourde de conséquences

Le gouvernement gabonais avait jugée illégale cette grève au départ, et avait selon le délégué du personnel de l’ASECNA « négligé de prendre au sérieux le préavis de grève que le personnel avait déposé il ya plus de 10 jours conduisant donc à cette impasse qui a paralysé le trafic aérien pendant 48 heures. »

« Nous savons que beaucoup de compagnies aériennes aujourd’hui nous en veulent mais ce n’est pas de gaité de cœur que nous avons entamé cette grève», a ajouté le délégué du personnel, Cyprien Mbindang avant de dénoncer les injustices qui caractérisent la gestion actuelle de leur entreprise. Et, « ce n’est pas normal que les gens qui produisent la richesse ne gagnent rien », s’était-il indigné.

Cette grève a causé de nombreuses conséquences au niveau des compagnies aériennes et des usagers. Des centaines de voyageurs étaient bloqués à Libreville et les avions à destination de la capitale gabonaise ont atterri dans les pays voisins. C’est donc avec soulagement que les voyageurs ont accueilli la nouvelle de la suspension de cette grève et la reprise du trafic aérien ce jeudi. « Je suis vraiment content de cette levée de grève et je vais enfin pouvoir me rendre en Afrique du Sud pour un voyage d’affaire », a déclaré ce matin un voyageur en partance pour le pays de Nelson Mandela.