Le sort a été dur pour le Mali

Football. Le tirage au sort de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), effectué samedi dernier à Bamako, n’a pas été clément pour le pays hôte. Le Mali affronte, au premier tour, les redoutables équipes du Nigeria et du Liberia ainsi que les Fennecs algériens. Rude tâche.

Groupe de la mort. Dans le groupe D, à part la Zambie qui se présente en outsider, la Tunisie, le Sénégal et l’Egypte auront du mal à se départager, même si les Lions partent avec une avance psychologique non négligeable. Forts de leur qualification pour la Coupe du monde, les protégés de Bruno Metsu affichent de nouvelles ambitions africaines. Et la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en fait partie. La Tunisie, avec une équipe très offensive et une solide défense, aura beaucoup de chances de passer ce tour. L’Egypte, qui a raté de peu le voyage de Séoul, reporte tous ses espoirs sur la CAN.

Dans le groupe C, la Côte d’Ivoire et le Cameroun, détenteur du titre, ne devraient pas connaître de grandes difficultés face au Togo et à la République démocratique du Congo. Les Lions indomptables sont tombés sur un groupe très facile pour eux. Aucune équipe, à moins d’un accident improbable, et à l’exception de la Côte d’Ivoire, ne peut leur barrer le chemin des quarts de finale. La RDC est la grande inconnue de ce groupe.

Bamako tire la gueule

La presse malienne a eu raison de s’alarmer. Le tirage au sort a été sévère pour le pays hôte. Le Mali est tombé sur un groupe (A) très fort, trop fort. Le Nigeria n’a pas de réel adversaire dans ce groupe, même si le Libéria a une revanche à prendre sur les Super Eagles. Les coéquipiers de George Weah ont vu leur rêve du Soleil Levant se fondre à Lagos. L’Algérie, équipe instable par excellence, est capable du pire comme du meilleur. Dans ce groupe, la formation malienne aura du mal à se classer à la première ou deuxième place, et donc à se qualifier pour le prochain tour.

Le groupe B paraît plus équilibré. L’Afrique du Sud semble la mieux placée, mais le Maroc et le Ghana demeurent des équipes à fort potentiel. Les Lions de l’Atlas et les  » Brésiliens d’Afrique  » sont habitués aux grandes messes africaines. Le Burkina Faso part très diminué, secoué par des problèmes internes.

La phase finale de la Coupe d’Afrique des nations se déroulera à Bamako du 19 janvier au 10 février 2002.