Le soldat israélien prisonnier du Hamas pourrait être remis à Abdoulaye Wade

La présidence de la République du Sénégal a laissé entendre ce vendredi dans un communiqué que le Hamas serait disposé à remettre le soldat israélien, Gilat Shalit, détenu depuis juin 2006, au président sénégalais Me Wade qui a entrepris une médiation.

Le chef de l’Etat sénégalais, qui a entamé une médiation entre Palestiniens et Israéliens il y a près de deux semaines à Dakar « a demandé un cessez-le-feu immédiat sans condition entre Israël et la Palestine », avait indiqué Me El Hadj Amadou Sall, porte-parole de la présidence de la République au cours d’une conférence de presse la semaine dernière.

Après la première série de négociations récemment organisées à Dakar, dans la plus grande discrétion, qui a réuni des responsables palestiniens du Hamas et du Fatah, le porte-parole du chef de l’Etat sénégalais a fait savoir, à travers un communiqué que « le Hamas a déjà déclaré respecter unilatéralement le cessez-le-feu et pourrait même remettre au chef de l’Etat le prisonnier israélien d’origine française qu’il détient ».

« Dans ces conditions, il n’y a aucun doute que la médiation entreprise pourrait amener à la normalisation des relations entre Israël et la Palestine », dans un contexte particulier souligne la même source qui note que « certains observateurs » font état d’une attaque imminente des forces israéliennes contre la Bande de Gaza.

La présidence de la République du Sénégal rappelle que les pourparlers en question, qui ont démarré à Dakar, visent à parvenir « à une unité politique des Palestiniens dans la perspective de la médiation engagée sous sa direction entre Israël et la Palestine pour aboutir à une paix durable et à la création d’un Etat palestinien dans des frontières internationalement reconnues ».

Le chef de l’Etat sénégalais, président de l’Organisation de la conférence islamique, avait déclaré le 14 mars dernier à Dakar, lors du 11 sommet (Dakar 13-14 mars 2008), que le règlement de la question palestinienne sera sa priorité à la tête de cette organisation.

Le sergent israélien Gilat Shalit a été enlevé le 25 juin 2006 en territoire palestinien par le Hamas. Son enlèvement avait entraîné une grande offensive de l’armée israélienne visant à le libérer sans succès.