Le Sénégal s’initie à l’escrime

Avec le premier tournoi international d’escrime, France Lames Afrique, qui se tient du 9 au 12 février prochains, la fédération sénégalaise d’escrime compte vulgariser ce sport dans le pays.

C’est ce week-end, du 9 au 12 février 2001, qu’ aura lieu, au Sénégal, le premier tournoi international d’escrime dénommé France Lames Afrique. Ce tournoi rassemble des délégations de la Tunisie, du Maroc, de l’Algérie et du Sénégal. Le Niger et le Burkina Faso ont aussi été invités mais n’ont pu faire le déplacement, faute de professionnels. Ces fédérations n’ont fait que très récemment leurs débuts dans ce sport.

La fédération sénégalaise d’escrime existe depuis octobre 1997. Avec l’aide de la Fédération internationale d’escrime (FIE) qui lui a fourni du matériel, elle essaie de vulgariser l’escrime à travers le Sénégal. France Lames Afrique devrait, dans cette optique, être un outil de vulgarisation de grande envergure, espère t-on à la fédération. Dakar compte une centaine de licenciés. L’adhésion à la fédération est gratuite et le matériel – arme et tenue – est fourni aux adhérents à titre gracieux.

Vulgariser l’escrime au Sénégal

Le tournoi, qui se déroulera effectivement du 11 au 12 septembre, est accompagné d’une cession de formation sur l’entretien du matériel d’escrime, les 9 et 12, destinée aux maîtres d’armes – épées, fleurets et sabres. La formation sera dispensée par André Barthélémy, directeur général de l’entreprise France Lames.

La délégation sénégalaise compte 16 membres dont 6 épéistes. Le Maroc et la Tunisie sont représentés chacun par deux athlètes.