Le Rwanda investit sur le Net

L’avènement des Nouvelles technologies de l’information et de la communication dans les établissements scolaires rwandais coïncide avec le développement de réseaux de télécommunication. Avec ses difficultés propres, le pays mise sur les futures générations.

Le Rwanda se lance dans un programme national pour fournir ses écoles en ordinateurs et leur permettre d’accéder à Internet avec une formation spécifique des enseignants. Dans un rapport publié mardi, le gouvernement a indiqué que le projet, appelé  » Schoolnet « , a eu l’appui de la Banque mondiale. La phase initiale a été lancée avec le groupe scolaire  » Notre-Dame  » dans la province de Byumba.

Pendant le lancement, le président Paul Kagame a invité tout le Rwanda à  » prendre le temps nécessaire pour apprendre à se servir des ordinateurs et de l’Internet. Une richesse d’information disponible pour les milieux d’affaires, les fermiers et les autres professions pourrait leur permettre d’augmenter la productivité « . Treize écoles dans le pays ont tiré bénéfice de ce programme. Chacune d’elles dispose d’un laboratoire équipé de seize ordinateurs et d’une imprimante. Un ordinateur sera donné à chaque école primaire du Rwanda. Même si l’électricité manque dans la plupart des écoles.

Connexions et compagnie

Avec ce projet, un protocole d’entente prévoyait la mise en place d’un lien IP (Internet Protocol, l’adresse d’un ordinateur) vers Internet avec Rwanda Tel. En 1997, le Rwanda s’est connecté à Internet, par une liaison 128 Kb/s. Le transit de l’information se fait par microstation terrienne et satellite (VSAT) d’ATT. À partir du début de novembre 1999, la direction de Rwanda Tel confirme qu’elle dispose désormais d’une bande passante en réception de 256 Kbps et de 128 Kbps en émission.

Rwanda Tel a agréé deux compagnies privées qui ont pu offrir des prestations au titre de fournisseurs de services Internet. L’accès à l’Internet ne se fait que par un abonnement sur une ligne téléphonique par modem. Aucun forfait n’est disponible : les coûts mensuels de branchement illimité sont de l’ordre de 100 $ US. Mais la limite des lignes téléphoniques constitue un frein à l’usage prolongé par téléphone.