Le RAJA a tenu sa 9ème Assemblée Générale Panafricaine à Douala

Mgr Samuel Kleda, Archevêque métropolitain de Douala et Président de la Conférence nationale Episcopale du Cameroun, a célébré la messe d’ouverture de la 9è Assemblée générale panafricaine du Réseau des Anciens Jécistes d’Afrique (RAJA), le 30 juillet 2018 à la Cathédrale Saints Pierre et Paul de Bonadibong à Douala.

Dans son homélie, il a demandé aux participants « d’amener les jeunes à rencontrer personnellement Jésus-Christ et que le RAJA continue à faire grandir le royaume de Dieu ».

Pour Rangar Djimtoloum, Président du RAJA : « Nous voulons être une force d’action et de proposition pour une Afrique pleine de joie et d’espérance. Nous sommes-là, d’abord pour booster nos églises et également développer la société africaine en luttant contre certains maux tels que : la corruption, l’homosexualité, les détournements de deniers publics, les injustices de toutes sortes,…L’amour est la seule force capable de transformer l’ennemi en ami. Dieu est capable de transformer tout en un clin d’œil. Les Rajecistes doivent s’impliquer à fond dans les activités de l’église ».

Alain Seudieu, Coordonnateur national du Rajec Cameroun, pour sa part : « Le monde estudiantin, la jeunesse étudiante chrétienne comme toute la jeunesse africaine dans son ensemble, connaît des moments tumultueux des nouvelles technologies et tous les courants influencent le jeune de nos jours. Nous, anciens de ce mouvement, par cette assemblée, reprenons l’engagement de les accompagner, d’être près d’eux en tant qu’aînés et les encadrer. Que les jeunes confient tout à Dieu plus tôt qu’à toute autre chose ».

Et Patrick Talom de dire : « Malgré ma santé très fragile, j’ai tenu à venir au Cameroun participer à cette importante rencontre, afin d’échanger et de partager les expériences accumulées depuis des années. Il est temps que nous passions à l’action en tenant un discours commun ».

Après Libreville au Gabon en 2014, Ouidah au Bénin en 2016, la capitale économique du Cameroun a abrité la 9è Assemblée Générale Panafricaine du RAJA  du 29 Juillet au 05 Aout 2018, dans les locaux du Grand Séminaire Théologal Paul VI de Nkong Bodol (PK27), sous le thème : ‘‘ Contribution du RAJA en tant que force de propositions et d’actions, dans la croissance de l’Église, famille de Dieu, en Afrique’’.

Y ont pris part les membres de l’Equipe de Coordination Générale et des Coordinations Nationales du Bénin (RAJEC), Burkina Faso (MAJEC), Cameroun (RAJEC), Gabon (RAJA Gabon), Centrafrique (RAJECA), Tchad (RAJAT), Togo (CAAJEC – TOGO) et la Coordination de la diaspora (RAJA France).

Les principales activités développées au cours de cette Assemblée Générale Panafricaine étaient les suivantes, conformément aux dispositions statutaires : la cérémonie d’ouverture ; la session d’étude ; la session statutaire ; la cérémonie de clôture.

Il est fort important cependant de noter la spécificité qui se dégage de cette rencontre panafricaine de professionnels: le partage d’expériences et la présentation des projets communautaires locaux pouvant s’étendre à la Sous-région voire sur tout le continent. C’est la phase du professionnalisme où le caractère entrepreneurial prend le dessus et ‘‘l’Afrique qui travaille’’ s’installe.

La découverte du Cameroun profond n’était pas en reste. Elle a constitué la phase détente très généralement meublée d’excursions, d’activités sportives et caritatives, de soirée culturelle, d’expositions et bien encore. Vu le regroupement d’Anciens Jécistes, hauts responsables et professionnels du secteur public et privé dans leurs pays respectifs, les entreprises et partenaires à l’organisation ont trouvé dans cette phase de détente un auditoire en quête d’informations et d’opportunités dont pour certaines occasions, de nouveaux partenariats ont vu le jour.

L’Assemblée Générale Panafricaine qui est l’occasion d’élire et désigner les nouveaux responsables du RAJA, constitue à la fois l’évènement de brassage des peuples, des cultures et le tremplin des savoir-faire pour lesquels le Cameroun s’est donné la responsabilité de dérouler le tapis rouge.

Plate-forme des anciens de la Jeunesse Etudiante Chrétienne Catholique d’Afrique Francophone et Anglophone, le RAJA se veut être une organisation chrétienne (Catholique) panafricaine de référence, force de propositions et d’actions pour une Afrique pleine de joie et d’espérance.

Crée en 1997, le Réseau rassemble les Anciens Jécistes d’Afrique, les hommes et femmes, pour les aider à : continuer à vivre leur foi au sein d’une structure d’adultes et de professionnels ; participer activement à la résolution des problèmes de leur pays et de la société africaine ; promouvoir la solidarité, le partage d’expériences et l’entraide entre ses membres ; participer comme laïcs engagés à la construction de l’Église et promouvoir des actions de soutien aux mouvements jeunes d’Afrique et la JEC en particulier.

Comme missions, le RAJA se propose: d’être un Outil de réflexions et d’actions pour l’Église Catholique et la société africaine ; d’élaborer et de mettre en œuvre des projets innovants de développement ; d’apporter un soutien à la jeunesse africaine en général et catholique en particulier ; de renforcer les capacités des membres et de contribuer à leur épanouissement ; de travailler en synergie avec les autres organisations de la société civile pour la promotion de la dignité humaine et la lutte contre l’extrémisme violent.

Le Réseau se déploie principalement sur cinq (5) axes: positionnement dans la vie de l’Église Catholique et de la société africaine ; Appui à la Jeunesse Étudiante Chrétienne ; Mobilisation des ressources et renforcement des capacités des membres ; Initiatives de développement économique et de bonne gouvernance ; Coopération et partenariat…

Au terme de ce grand rassemblement du « donner  et du recevoir », les  participants, bien outillés, avant de lancer le cap sur le Togo en 2020,  ont procédé à l’élection du nouveau Bureau de Coordination Générale, pour un mandat de deux ans. Il est composé ainsi qu’il suit :

  • Président : Michel Oni DJAGNIKPO (Togo) ;
  • Secrétaire Général : Sada Grégoire OUEDRAOGO (Burkina Faso) ;
  • Trésorier Général : Arouna Achille PARE (Burkina Faso) ;
  • Chargé de la Communication et des Relations Extérieures : Ludovic NGONGANG (Cameroun) ;
  • Chargé des Programmes : Olivier NGARDOUEL (Tchad) ;
  • Chargé des Relations JEC/RAJA : Paulette AYEOU (Benin) ;
  • Aumônier panafricain : RP Anatole TIENDREBEOGO.