Le PS réhabilite Gbagbo

Les socialistes français Jean-Christophe Cambadélis, représentant officiel du PS français, et Jack Lang se sont récemment rendus en Côte d’Ivoire où des élections présidentielles se tiendront le 31 octobre prochain. Le parti renoue ainsi avec l’actuel président ivoirien Laurent Gbagbo, membre de l’International socialiste jugé « infréquentable » depuis 2004.

Les socialistes français se succèdent en Côte d’Ivoire à la veille des élections présidentielles du 31 octobre prochain. Le bal ouvert par le député Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du Parti socialiste français chargé des relations internationales, s’est poursuivi avec l’ancien ministre de la Culture, Jack Lang. Ce dernier a ouvertement apporté son soutien au président Laurent Gbagbo en campagne. Jack Lang était présent dimanche dernier à Bouaflé, au centre de la Côte d’Ivoire, lors d’un meeting du candidat socialiste ivoirien. Dans une allocution, il a rendu un vibrant hommage à celui qu’il considère comme « le candidat de la fidélité » et a souhaité que « Laurent Gbagbo soit réélu président de la République ».

Laurent Gbagbo encouragé par le PS français

Plus neutre, Jean-Christophe Cambadélis a tenté de faire écho a la position officielle de son parti. Cette visite marque toutefois un tournant dans l’histoire des récentes relations entre le PS et Laurent Gbagbo. L’actuel président ivoirien avait été jugé « infréquentable » par François Hollande, alors Secrétaire général du parti, depuis les évènements de novembre 2004. Lors de son voyage en Côte d’Ivoire, M. Cambadélis, qui a rencontré les principaux candidats à la présidentielle ivoirienne, a déclaré que Laurent Gbagbo était « fréquentable comme tous les candidats qui se présentent ».

Si officiellement, le parti ne soutient aucun candidat, la position du PS reste floue. Jean-Christophe Cambadélis était accompagné du député socialiste Jean-Marie Le Guen. Celui-ci avait accompagné Jack Lang lors de sa virée controversée, en compagnie de Laurent Gbagbo, à la rue princesse, dans le quartier populaire de Yopougon, en 2008. Et de retour de Côte d’ivoire, le chargé des relations internationales du PS n’a pas tari d’éloges envers Laurent Gbagbo sur son blog. «J’observe que Laurent Gbagbo, qui m’a reçu, a réussi la paix. Nous devons tourner la page et travailler dans ces pays à un partenariat soucieux de leur souveraineté. J’y reviendrais après les élections en ami». Une déclaration qui se rapproche des propos partisans de Jack Lang. « Grâce à l’action que vous menez, cher ami, la Côte d’Ivoire, aujourd’hui, est présentée comme un modèle, comme un exemple pour l’ensemble de l’Afrique», a-t-il affirmé dimanche.