Le projet marocain d’autonomie du Sahara Occidental bientôt devant l’ONU

Le Maroc va présenter son projet d’autonomie du Sahara Occidental en avril 2007 à l’Organisation des Nations unies (ONU), a annoncé le ministre de la Communication, Nabil Benabdellah. ll découlera d’une première mouture exposée par le Premier ministre.

C’est en avril 2007 que le Maroc va présenter son projet d’autonomie du Sahara Occidental, selon le ministre de la Communication, Nabil Benabdellah.

« Le Premier ministre Driss Jettou a exposé une première mouture du projet d’autonomie pour le Sahara qui s’articule autour de trois axes: la souveraineté du Maroc, la prise en compte des particularités sociales et culturelles de la région et les critères internationaux en matière d’autonomie », a expliqué M. Benabdellah, cité par cité par l’agence de presse marocaine (MAP).

En décembre dernier, le Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS, Assemblée de notables sahraouis) avait proposé au roi Mohammed VI, « la mise sur pied d’un gouvernement local, d’un Parlement et d’une autorité judiciaire autonomes » dans le territoire.

« Une seconde phase de consultations sur le projet d’autonomie sera engagée auprès des partis politiques, des notables et des représentants des tribus sahraouies -ainsi qu’à l’échelle internationale- avant de présenter le projet en avril à l’ONU », a indiqué M. Benabdellah.

Le projet d’autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine, lancé en 2004 par Rabat, est rejeté par le Front Polisario, un mouvement armé qui réclame l’indépendance du territoire.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara Occidental est revendiqué par le Maroc depuis 1975.

En 1982, les diplomates du Polisario, appuyés par la diplomatie algérienne, ont obtenu l’admission de la République arabe sahraouie démocratique dans l’Organisation de l’unité africaine, provoquant le départ du Maroc de l’organisation continentale en 1985 et jusqu’à ce jour.