Le Président chinois annonce 60 milliards de dollars d’aide pour l’Afrique

Lors du sommet Chine-Afrique, qui s’est ouvert ce vendredi à Johannesburg, le Président chinois, Xi Jinping, a annoncé un investissement de 60 milliards de dollars dans le développement du continent africain.

Le sommet Chine-Afrique a ouvert les portes de sa deuxième édition, ce vendredi 4 décembre 2015, en Afrique du Sud, à Johannesburg. A l’occasion de ce sommet, qui sera clôturé samedi, le Président chinois, Xi Jinping, a annoncé que la Chine allait investir 60 milliards de dollars dans le développement du continent africain.

Xi Jinping, qui co-préside le forum avec l’Afrique du Sud, a en effet annoncé, devant plusieurs de ses homologues africains, un projet de développement du continent en dix points, tout en précisant que Pékin souhaitait que la relation se fonde sur l’égalité. « Afin d’assurer le succès de la mise en œuvre de ces dix plans de coopération, la Chine a décidé de fournir un total de 60 milliards de dollars pour financer ce soutien », a affirmé le chef de l’Etat chinois.

Pour la première fois, le sommet Chine-Afrique est accueilli par un pays du continent. La première édition s’était déroulée en 2006, à Pékin. Une quarantaine de chefs d’Etat africains participent au sommet qui permettra aux dirigeants du continent et de la Chine de conclure des contrats et partenariats juteux. Les investissements de la Chine vers l’Afrique sont estimés à plusieurs milliards de dollars. Toutefois le ralentissement de la croissance chinoise ne sera pas sans conséquences pour les pays qui bénéficient de ces investissements.

De nombreux opérateurs économiques sont unanimes pour affirmer que l’Afrique est le continent du futur et attire de plus en plus les investisseurs étrangers. Seulement, pour le moment les taux de croissance très élevés de certains pays, qui caracolent, ne profitent pas encore à la population qui vit toujours en grande partie dans la pauvreté.