Le premier pôle informatique africain va naître à Dakar

La société française, EBC Informatique, est à l’origine du  » premier pôle industriel informatique ouest-africain « , situé à Dakar. La nouvelle entreprise, WAC (Western African Computers), devrait employer plus de 120 personnes.

La société française EBC Informatique, basée à Strasbourg (Est), crée, à Dakar, le  » premier pôle industriel informatique ouest-africain « , après une étude de marché menée sur plus de 18 mois.

Alexandra Truti, chargée de la communication nous confie que leur choix s’est tourné vers le Sénégal à cause de sa  » stabilité institutionnelle, de sa facilité d’accès et de la qualité de la formation des jeunes informaticiens « . Ce tout nouveau pôle sera implanté dans une zone industrielle située à quelques kilomètres de Dakar. La WAC va côtoyer deux autres sociétés de droit sénégalais, West African Computers SA et West African Lease SA.

La société WAC est lancée avec un capital de 100 millions de francs CFA (soit 1 millions de francs français). Le tour de table est constitué à 90 % par EBC Informatique et à 10 % par MM.Seydi, directeur de la société Servitech, et Thiombane, directeur de la Sénégalaise de l’informatique et de la communication.

La WAC proposera un ensemble de services et de produits, allant de l’assemblage et de la distribution d’ordinateurs, jusqu’à l’hébergement et l’assistance de jeunes pousses régionales. Pour ce faire, elle mettra à disposition de ces dernières 1 500 m2 de locaux équipés et câblés. Elle est également décidée à créer un véritable centre de formation répondant aux demandes des entreprises et des administrations.

Un ordinateur pour 298 francs par mois

Les travaux de construction de ce pôle, entièrement réalisés par la société mère strasbourgeoise, devraient être achevés pour le mois de juillet 2001. La WAC prévoit d’employer plus de 120 salariés, recrutés sur place et formés par EBC.

La création simultanée des trois entreprises du pôle, Western African Computers, West African Computers SA et West African Lease SA, leur a permis d’aboutir à des accords cadre avec Télécomplus SA (filiale de France Télécom au Sénégal) et Alink SA.

Grâce à ces divers partenariats, la société WAC a mis en place une offre globale, le  » package  » Sentoo. Ce dernier se compose d’un PC et d’un abonnement Internet sur trois ans, tout cela avec un contrat d’accès proposé à 29 800 francs CFA (soit 298 francs) par mois pendant trois ans. 225 ordinateurs ont déjà été livrés, et 500 autres sont en cours de livraison pour le mois d’octobre. D’autres partenariats sont en cours de négociation, en vue d’équiper des établissements scolaires et des centres Internet à accès libre.

Grâce à la création de ce nouveau pôle, EBC espère devenir le  » premier opérateur africain dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies « .