Le plus grand volleyeur de l’Océan Indien

Le volleyeur mauricien, Linley Fareedun, se distingue aussi bien par ses 2m05 que par son jeu puissant. Il est l’un des principaux artisans de la victoire de l’équipe mauricienne sur sa rivale seychelloise, samedi dernier.

« Linley Fareedun est le volleyeur le plus connu de l’Océan Indien », assure Abdoolah Earally, journaliste sportif du quotidien mauricien L’Express. Normal, ce joueur ne passe pas inaperçu. Avec ses 2m05 qu’il maîtrise habilement sur le terrain, difficile de ne pas voir cet ancien basketteur de 24 ans, reconverti dans le volley-ball à l’âge de 16 ans. Un joueur qui a du mal à trouver chaussure à son pied :  » Il chausse du 54 et lorsqu’il était au centre de formation de Maurice, ses tennis étaient importées car on ne trouvait pas de semelles assez grandes sur le marché « , se souvient le journaliste.

A taille exceptionnelle, talent exceptionnel. Samedi dernier, la victoire de la délégation mauricienne sur les Seychelles, grandes favorites, par trois sets à zéro, doit beaucoup à la puissance de Linley. Grâce à ce match victorieux, Maurice est en bonne place pour les championnats d’Afrique et devance les autres équipes de l’Océan Indien : Madagascar et la Réunion.

Deux géants en France

 » Un joueur de son niveau ne peut pas jouer dans l’Océan Indien car le niveau des compétitions est trop bas « , note Abdoolah Earally. Après quelques désillusions et une année de passage à vide, le géant s’envole alors pour la France. Depuis huit mois, il évolue à Narbonne et il serait sur le point d’aller jouer à Lyon. Ces mois passés à l’extérieur ont amélioré son jeu et l’ont aguerri.  » C’est vraiment un atout pour la sélection mauricienne « .

En France, Linley n’est pas le seul à avoir une taille hors du commun pour un volleyeur : le capitaine de la sélection mauricienne, Alain Offman, 34 ans, mesure 2m03 et joue sur le sol français depuis dix ans.