Le plus grand marché de Brazzaville dévasté par les flammes

En République du Congo, le plus grand marché de Brazzaville, Casino, a été ravagé par les flammes ce jeudi. L’incendie s’est rapidement propagé et a débuté à partir de quatre heures du matin.

Casino, le plus grand marché de la capital de la République du Congo, Brazzaville, situé en plein centre de la ville a été complètement détruit par un incendie qui a débuté dans la nuit de ce jeudi, vers quatre heures du matin. Même si l’origine de ce drame n’est pas encore déterminé officiellement, un court-circuit pourrait en être à l’origine. « Nous avons le groupe électrogène qui prend automatiquement le relais en cas de coupure de l’électricité. Mais ce matin, nous étions surpris de voir les flammes couvrir petit à petit tout le  bâtiment », a indiqué  l’un des gardiens du lieu, rapporte Brazza-news.

Voir la vidéo du drame :

« On ne connaît pas exactement la cause de l’incendie. Une enquête est ouverte pour déterminer la vraie nature de cet incident. Des contrôles et vérifications vont être menés. Les équipes techniques vont se déployer et les enquêtes vont déterminer la nature de l’incident », a expliqué, le directeur adjoint du Casino Brazzaville, Alphonse Missengue.

Tous les centres de sapeurs-pompiers de Brazzaville ont été mobilisé pour tenter de stopper les flammes : « Nous avons mobilisé toutes les équipes d’intervention des pompiers de Brazzaville à savoir : Makélékelé, Ouenzé, Moukondo et le Centre-ville. L’intensité des flammes était telle que nos hommes n’ont pu faire mieux que de maîtriser les fumées de peur qu’elles débordent jusqu’ aux voisinages », a rapporté un officier des sapeurs-pompiers.

«  Rien n’a été sauvé des décombres, c’est vraiment dommage de perdre tout  en un seul instant. Ce magasin était un bien pour la ville. Un symbole même ! Plusieurs Congolais venaient tous les jours pour  s’y approvisionner. Cela  va manquer à tous nos consommateurs », a conclu Alphonse Missengue. Cet incendie laisse une centaine de personnes au chômage. Un drame de ce type avait eu lieu dans ce même marché en 1992, qui s’appelait à l’époque Score.