Le piment pour éloigner les éléphants

L’Onu conseille aux agriculteurs, victimes du saccage de leurs récoltes par les éléphants, le piment chilien, lit-on sur le site de la FAO. La solution consiste en un pistolet en plastique qui tire des balles de ping-pong remplies de piment qui explosent au contact de la peau de l’éléphant. Au Kenya, les agriculteurs peuvent, suggère l’Onu, avoir recours à des ânes réputés pour défendre avec acharnement les terres agricoles, même face à des animaux plus gros qu’eux. Les éléphants sont particulièrement friands de cultures de plein champ, comme le maïs et le manioc. Selon les estimations, le coût annuel des raids d’éléphants vont de 60 dollars par agriculteur concerné, en Ouganda, à 510 dollars au Cameroun.