Le phénomène Teddy Riner

Teddy Riner a remporté son premier titre mondial, jeudi, à Rio de Janeiro (Brésil). Alors qu’il est encore un junior, le colosse guadeloupéen a balayé le gratin du judo mondial et offert à la France sa première couronne dans la catégorie poids lourd chez les seniors depuis la victoire de David Douillet, il y a 10 ans.

« Je suis vraiment content : je suis champion du monde ! », s’est exclamé Teddy Riner, jeudi, à Rio, après avoir arraché sa première couronne mondiale en battant le russe Tamerlan Tmenov. « Cette médaille, c’est beaucoup de travail et je suis content que ça ait marché aujourd’hui. J’étais venu pour chercher quelque chose, et là je n’ai rien lâché ! » a déclaré le jeune judoka guadeloupéen à l’AFP.

La qualité des adversaires qu’il a rencontrés lors des Championnats du monde, à Rio de Janeiro, ne rend que plus exceptionnel l’exploit accompli par le sociétaire du Lagardère Paris Racing club. Il avait débuté sa journée en effaçant le maître de sa catégorie (poids lourds : + de 100 kg), le japonais Kosei Inoue, triple champion du monde. Excusez du peu ! « J’avais la banane quand j’ai su que j’allais prendre Inoue ! J’ai fait abstraction du fait que c’était un champion olympique et du monde. (…) Qu’il soit sur ma route ou pas, il faut que je passe. C’est le même tarif pour tout le monde », a affirmé Teddy Riner en se remémorant ce combat.

Par la suite, il a combattu avec succès deux cadors de la discipline, le Belarus Yuri Rybak et l’Allemand Tino Bierau, dont il s’est débarrassé en leur infligeant chacun un ippon. Après une demi-finale contre le Chinois, Xiangjun Wei, au gabarit impressionnant (2,10 m pour 153 kg), Riner (2,02 m pour 129 kg) a éliminé en finale le grand technicien russe, médaillé olympique et mondial, Tamerlan Tmernov. « Tout a été dur. Il fallait rester concentré, ne pas craquer ou se dire « c’est pas possible ». (…) C’est vraiment le plaisir, l’envie et le mental qui ont fait la différence », a-t-il confié après sa victoire.

Les images de sa victoire

Un athlète doué et travailleur

Depuis 10 ans, la France n’avait pas remporté de victoire aux mondiaux dans la catégorie reine du judo, celle des poids lourds. Plus rien, depuis le dernier sacre de David Douillet, en 1997, à Paris. Douillet, champion d’exception, avait remporté sa première couronne mondiale à l’age de 24 ans. Teddy Riner, lui, décroche la sienne à 18 ans, alors qu’il évolue encore chez les juniors !

Né le 7 avril 1989 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, Teddy Riner a commencé le judo dès l’age de 6 ans. Doté d’un physique hors norme et d’une énergie débordante, il a pratiqué également l’escalade et la natation. A partir de l’age de 14 ans, il se consacre exclusivement au judo et commence à remporter ses premiers titres, dont ceux de champion de France, chez les cadets et les juniors. En 2006, il réalise un doublé impressionnant Championnats d’Europe – Championnats du monde dans la catégorie des juniors.

Très attentif aux conseils de ses entraîneurs et de ses aînés, Teddy Riner a encore une importante marge de progression. Bien que victorieux à Rio, il a déclaré que dès les prochains jours il s’entraînerait pour élever encore son niveau : « Je reprendrai l’entraînement dans un mois et demi. Il y a encore beaucoup de choses à travailler. (…) Je vais travailler encore plus ma rapidité. La persévérance et le travail, ça paye ! »