Le paysan ramasse ses gains

Un paysan ivoirien, Agbé Eric, a décroché le gros lot en misant sur les cinq bons chevaux. Gain total : 108 millions de F CFA. Le nouveau millionnaire est devenu un phénomène national.

9-14-1-13-16, dans l’ordre et le désordre, cela donne 108 millions de F CFA. Agbé Eric, sage paysan ivoirien, a préféré miser sur plusieurs combinaisons. Résultat : il a décroché le gros lot en trouvant la bonne combinaison au quinté dans l’ordre et plusieurs fois dans le désordre, le dimanche 19 août. Aujourd’hui, Agbé Eric, originaire du Togo, se croit obligée de préciser la presse locale, est millionnaire. 108 millions de F CFA : un record en Côte d’Ivoire. Du jour au lendemain, il est devenu la coqueluche des médias. Invité en grande pompe par le directeur général de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), l’heureux gagnant a reçu le chèque de 103 millions de FCFA devant un parterre de journalistes, venus recueillir ses premières impressions. Auparavant, il a encaissé 5 millions de F CFA pour ses mises dans le désordre.

Jouez au turf !

Le directeur général a profité de la présence de la presse, et surtout des caméras, pour faire l’éloge du PMU (pari mutuel urbain).  » Quand on gagne, on encaisse ses gains. Le PMU est une maison transparente « . En clair, il demande aux Ivoiriens de jouer plus souvent. La richesse est au bout du ticket…gagnant. Et d’exhiber Agbé Eric pour preuve. Ce dernier, tout content, est prêt à subir toutes les épreuves mondaines et publicitaires.  » Non, il n’a pas souhaité faire le tour du monde. Il a juste fait allusion à l’achat de terres agricoles et de troupeaux. Il était très réservé « , confie un responsable de la Lonaci. Il a même accepté d’être ambassadeur de la Lonaci.

Agbé Eric est devenu un phénomène national en Côte d’Ivoire. Dans les rues d’Abidjan, les gens discutent plus de la meilleure façon de dépenser cette cagnotte que de la défaite cuisante de l’Asec-Mimosas. Tous les gagnants auraient tenté leur chance.