Le Marocain El-Guerrouj réussit son retour

Le champion marocain, roi du 1 500 mètres, a survolé comme prévu le meeting de Séville ce week-end. Sa saison 2000 s’annonce aussi fastueuse que la précédente.

Hicham El-Guerrouj, champion du monde du 1 500 mètres et détenteur du record mondial de la spécialité, n’a pas même laissé des miettes à ses adversaires samedi 10 juin, à l’occasion du meeting international d’athlétisme de Séville. Sa course, menée rondement en 3’33 »48, a été un long cavalier seul. Le Kenyan John Kibowen, deuxième, n’a jamais été en mesure d’inquiéter l’athlète marocain.

Ce dernier est, plus que jamais, le grandissime favori des Jeux Olympiques qu’accueillera Sydney en septembre prochain. Son principal adversaire à cette occasion, le seul qui pourrait donner un peu de fil à retordre à El-Guerrouj, sera un autre Kenyan. Noah N’Geny ne s’est pas aligné dans le 1 500 mètres de samedi, mais sa victoire probante sur 3 000 mètres pourrait l’inciter à venir porter enfin un peu de concurrence à El-Guerrouj.

Bientôt décoré

Hicham El-Guerrouj est l’archétype du grand champion populaire, alliant l’éclat de son talent naturel avec une disposition à l’effort et à la souffrance hors du commun. Il y ajoute les qualités de coeur qui font les légendes. Un avocat allemand et sa femme viennent ainsi de raconter, dans un journal de Berlin, comment El-Guerrouj et sa famille ont fait preuve envers lui de la plus grande hospitalité à l’occasion d’un récent voyage au Maroc.

Hicham El-Guerrouj recevra, le 19 juin à l’Hôtel de Ville de Paris, le Grand Prix de la Fédération française d’athlétisme pour ses résultats exceptionnels en 1998 et 1999. El-Guerrouj a battu deux records mondiaux l’année dernière : celui du mile à Rome en juillet, et celui du 2 000 mètres en septembre à Berlin. Il conservait enfin, en août, son titre mondial sur 1 500 mètres.