Le Maroc sous la menace des combattants de l’EI détenteurs de faux passeports

Le Maroc devra se méfier des combattants de l’organisation Etat islamique détenteurs de faux passeports qui menace ce pays d’Afrique du Nord.

Après plusieurs tentatives d’attentats déjoués par le Bureau Central des Investigations Judiciaires, le Maroc devra se méfier des combattants de l’organisation Etat islamique détenteurs de faux passeports et qui menacent ce pays d’Afrique du Nord.

Selon le site marocain Bladi.net, la menace est à prendre très au sérieux puisqu’elle émane d’Interpol. Dans un message adressé aux autorités marocaines, l’organisation internationale met en garde le Maroc contre la possible entrée sur le territoire national de combattants de l’organisation terroriste Etat islamique.

Selon le journal Al Massae, il est conseillé au Maroc d’être vigilant et d’accentuer les contrôles à ses frontières, d’autant qu’Interpol estime à plus de 6 000 les personnes affiliées à l’organisation Etat islamique et détiennent actuellement de faux passeports. Ce qui représenteraient donc une menace sérieuse pour la sécurité du royaume. Le journal révèle par ailleurs le renforcement des mesures de sécurité notamment aux aéroports du Maroc pour éviter leur entrée sur le territoire national.

A ce jour, le Bureau Central des Investigations Judiciaires, l’équivalent du FBI au Maroc, a réussi à déjouer toutes les tentatives d’attentats sur le sol marocain. Depuis sa coopération avec la France et la Belgique ayant permis de déjouer pas mal d’attentats en Europe, le Maroc est la cible d’attentat de la part de l’EI qui dit agir en représailles à cet apport conséquent apporté par le royaume à certains pays d’Europe.