Le Maroc se barricade : présence militaire renforcée et construction d’un mur à la frontière algérienne

Devant la menace que représentent la migration et la contrebande au niveau de sa frontière, le Maroc a renforcé sa présence militaire avec son voisin algérien et a construit un mur.

La présence militaire marocain a été renforcé à la frontière algérienne pour bloquer l’afflux de migrants et de trafiquants.

Ce renforcement à la frontière est vérifié par la déclaration du Général Bouchaïb Arroub, dont se fait écho le site d’information marocain 360.ma : « Le général Bouchaïb Arroub, inspecteur général des Forces armées royales et commandant de la zone Sud, a donné de fermes instructions afin de renforcer la surveillance armée des postes frontaliers avec l’Algérie ».

L’Algérie est accusée de laxisme par du Maroc, d’avoir facilité l’entrée sur son territoire de trafiquants de drogue et autres migrants irréguliers.

Outre ces mesures de renforcement militaire, le Maroc envisage de construire un mur long de 124 km pour s’assurer davantage de protection face l’Algérie.
Les Marocains et les Algériens s’accusent mutuellement de favoriser l’immigration irrégulières sur leur territoire respectif.