Le Maroc renforce sa sécurité face à « une sérieuse menace terroriste »

Le royaume du Maroc a renforcé sa sécurité face à « une sérieuse menace terroriste » qui pèserait sur le pays.

Le Maroc a annoncé jeudi avoir renforcé sa sécurité face à « une sérieuse menace terroriste ». Les autorités ont fait état d’un « nombre croissant » de ressortissants du royaume dans les rangs djihadistes en Syrie et en Irak. Il existe « une sérieuse menace d’une attaque terroriste dirigée contre le royaume en raison de l’augmentation du nombre de Marocains appartenant à des organisations extrémistes en Syrie et en Irak », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, lors d’un conseil de gouvernement à Rabat.

D’après des experts, les combattants marocains seraient plus de 2 000 en Syrie et en Irak, alors que plus de 400 autres auraient été tués depuis le début de l’insurrection contre le régime de Bachar al-Assad, en 2011.

« Un certain nombre de ces combattants assument des postes de premier plan dans ces organisations et ne cachent pas leur intention de perpétrer un acte terroriste » au Maroc, a-t-il poursuivi, selon des propos rapportés à la presse par le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi. Selon lui, ces combattants bénéficient d’une « expérience dans la préparation d’explosifs et dans les techniques de guerre ». Le Maroc estime que ces ressortissants marocains peuvent compter « sur le soutien de groupes jihadistes actifs en Afrique du nord » ainsi que sur « d’autres extrémistes marocains qui ont fait allégeance (depuis le Maroc) à l’Etat islamique ».

Les autorités marocaines ont entrepris des actions pour « assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens », ainsi que celle des « secteurs publics stratégiques », a indiqué Mohamed Hassad. Lundi déjà, à la demande de Washington, Rabat avait renforcé la sécurité sur ses vols à destination des Etats-Unis.