Le Maroc mis à mal par des ONG internationales

Le royaume du Maroc est mis à mal par des ONG internationales participantes à la 23e session du Conseil onusien des droits de l’homme à Genève entre le 27 mai et le 14 juin, selon Yabiladi.com. Plusieurs ONG y compris françaises comme France Libertés et le MRAP et des ONG internationales telles que la Fédération internationale de la jeunesse démocrate (WFDY) et le Mouvement internationale des étudiants pour l’ONU (Ismun), n’ont pas hésité à dénoncer les violations systématiques commises par le Maroc contre les citoyens sahraouis dans les territoires occupés du Sahara occidental.