Le Maroc continue la lutte contre les feux de forêts, nouveau foyer à Ifrane

Incendies au Maroc
Le Maroc lutte contre les incendies (illustration)

Le royaume du Maroc poursuit la lutte contre les violents feux de forêts. Alors que les foyers de Taounate, Al Hoceima et Chefchaouen ne sont toujours pas entièrement maîtrisés, un incendie a été déclaré à Ifrane.

Au Maroc, un incendie a été enregistré à Ifrane, ce lundi 22 août 2022, ajoutant à une situation déjà tendue au royaume où les services de la protection civile, aidés de l’armée royale, mènent un combat acharné contre des feux de forêts dévastateurs. Si dans des villes comme Chefchaouen, l’incendie a été annoncé maîtrisé à 70%, à Taounate et Al Hoceima, l’alerte est à son paroxysme avec des craintes de propagation.

Depuis mi-juillet, le Maroc est durement frappé par une vague d’incendies qui ont ravagé plusieurs milliers d’hectares de massifs forestiers, notamment dans les provinces de Larache, Ouezzane, Tétouan et Taza, situées dans le Nord du pays. Pompiers, militaires spécialisés des Forces armées royales et forces auxiliaires continuent de se battre pour maîtriser les feux qui se déclenchent à la faveur de la canicule renforcée par des vents violents en provenance du Sahara.

Les avions Canadair n’ont pu contenir les incendies qui, en plus des hectares de forêts ravagés, ont contraint à un déplacement préventif de plus d’un millier de familles. Ces violents incendies ont coûté la vie à plusieurs personnes dont trois soldats du feu qui ont été pris au piège par les flammes. Alors que les équipes continuent de lutter pour maîtriser les flammes à Taounate et Al Hoceima et autre Chefchaouen, cette dernière ville moins touchée actuellement, un autre foyer d’incendie s’est déclaré à Ifrane, compliquant la situation.

Lire : Maroc : plusieurs interpellations après la mort de trois pompiers dans un incendie