Le marché du vin en pleine expansion en Afrique

La consommation de vin en Afrique augmente cinq fois plus vite que la moyenne mondiale, selon une étude britannique.

A l’occasion du salon international des vins et spiritueux Vinexpo 2015 qui s’est achevé, jeudi 18 juin 2015 à Bordeaux, une étude du cabinet britannique IWSR présentée à cet évènement fait état d’une augmentation de la consommation de vin en Afrique cinq fois supérieure à la moyenne mondiale.

Elle a été réalisée sur 24 pays d’Afrique subsaharienne. Près de 864 millions de bouteilles de vin a été bu en Afrique, ce qui correspond à une augmentation de 17,3% en cinq ans. Certains analystes de la filière planifient une hausse de 11%, chaque année, jusqu’en 2018, rapporte Le Figaro.

Le Nigeria, un des plus gros pays consommateurs

Le Nigeria est l’un des pays qui consomme le plus de vin. Avec une majorité de musulmans parmi les 173 millions d’habitants, il est le plus peuplé d’Afrique et la première économie du continent, depuis 2015.

L’Afrique du Sud, l’Angola, le Cameroun, l’Ethiopie, le Kenya ou encore la Cote d’Ivoire sont les pays où l’augmentation de la consommation devrait être la plus importante. La consommation augmente, portée par un taux de croissance élevé dans la plupart des pays.

La 18e édition du salon Vinexpo rassemble 42 pays producteurs et des acheteurs provenant de 120 pays du monde. La France est le premier producteur mondial. Aux côtés de l’Espagne et l’Italie. Ces trois pays représentent la moitié de la production mondiale.