Le Malawi fête son indépendance

Le 6 juillet 1964, le Malawi est proclamé indépendant après la dissolution de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland le 31 décembre 1963. C’est à partir de 1891 que les Britanniques affirmèrent leur domination en Afrique central en fondant le protectorat de l’Afrique centrale britannique, puis, en 1907, le protectorat du Nyassaland. Pendant toute la première moitié du XXème siècle, le Royaume-Uni s’oppose aux revendications indépendantistes des leaders africains de la région. Le pays décide d’asseoir son contrôle en réunissant trois colonies, la Rhodésie du Nord, la Rhodésie du Sud et le Nyassaland au sein de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland, en 1953. L’émergence d’une élite formée aux Etats-Unis et la création en 1944 d’un des premiers partis indépendantistes, le Nyasaland African Congress (NAC), porteront parallèlement les volontés indépendantistes de la population malawite.