Le magistrat ivoirien Losséni Cissé nommé enquêteur à la CPI


Lecture 2 min.
arton45541

Le magistrat ivoirien Losséni Cissé a été nommé enquêteur au bureau du procureur de la Cour pénale internationale.

Suite à un appel à candidature, le magistrat ivoirien Losséni Cissé a été nommé enquêteur au bureau du procureur de la Cour pénale internationale, rapporte ce mardi l’Agence de presse africaine (APA). C’est la première fois qu’un Ivoirien est admis à la CPI. Désormais, il travaillera aux côtés de la Gambienne Fatou Bensouda, Procureur de la CPI, notamment au sein de la Division des Enquêtes internationales.

Selon la CPI, « sa candidature a subi avec succès toutes les épreuves des différentes étapes du laborieux processus de recrutement à la CPI qui s’est effectué aussi bien en langue française qu’anglaise ». En tout, 450 candidats, provenant de tous les continents, étaient en lice pour le poste. Et les épreuves finales du recrutement se sont déroulées au siège de la juridiction internationale, à la Haye, aux Pays-Bas.

Il faut dire que le parcours universitaire du magistrat Losséni Cissé est riche. Le magistrat ivoirien est polyglotte. Il parle couramment l’anglais, l’espagnol et le français. Il a également effectué de nombreux stages et formations dans le monde et donné plusieurs conférences à l’international. Il est aussi l’auteur de l’ouvrage « La Problématique de l’Etat de droit en Afrique de l’Ouest », publié aux éditions l’Harmattan, en 2013.

Il a d’abord étudié à l’université de Bouaké et d’Abidjan avant de s’envoler pour la France où il obtient un Doctorat en droit et un Master en droit humanitaire de l’Université de Paris 12 Val de Marne. Il étudie aussi à l’Ecole nationale d’Administration ENA de Paris. Il étudie aussi à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) et à l’Institut des Nations Unies pour la Recherche et la Formation (UNITAR) à Genève, en Suisse. Il est aussi détenteur d’un certificat d’aptitude à la fonction publique internationale à l’ONU, où il a été Major de sa promotion lors de sa formation, selon APA news.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter