Le Kenya assimilé à un « foyer de terreur » : des milliers de Kényans se moquent de CNN !

Alors que l’arrivée de Barack Obama est attendue ce vendredi au Kenya, le pays d’origine de son père, la chaîne de télévision américaine « CNN » a évoqué le sujet en faisant défiler un bandeau d’information sur lequel le Kenya était assimilé à un « foyer de terreur ». Une bourde qui a fait réagir plusieurs milliers de Kényans, qui n’ont pas manquer de ce moquer de la chaîne américaine.

A l’occasion de la visite du président des Etats-Unis au Kenya, la chaîne d’information américaine CNN a diffusé un bandeau d’information sur lequel il était écrit : « Menace terroriste : Obama se rend dans un foyer de terreur ».

Volonté médiatique de faire de l’audience par un « titre choc » ou réelle peur de la menace terroriste au Kenya ? Le pays est victime d’attaques de groupes armées récurrentes, notamment de l’organisation Al-Shebab, à la frontière avec la Somalie. Deux violents attentats ont été particulièrement meurtriers ces dernières années : l’attentat du centre commercial Westgate de Nairobi en septembre 2013 où 68 personnes sont mortes et celui de l’université de Garissa au mois de mars 2015 qui avait fait 148 morts.

Les Kényans ont été des milliers à réagir sur les réseaux sociaux notamment sur Twitter à travers le hashtag #SomeoneTellCNN (« Quelqu’un dit à CNN » en français) qui a été utilisé des dizaines de milliers de fois pour expliquer à la chaîne américaine que la réalité au Kenya ne correspond pas à l’image qu’elle en fait.

Des milliers de messages ironiques envoyés

« La terreur ne fait pas de discrimination, elle attaque tout le monde et partout », a réagi la ministre des Affaires étrangères du Kenya, Amina Mohamed, prenant les exemples des récentes attaques terroristes en Turquie Turquie, en Tunisie et au Nigeria.

Le niveau de dangerosité et la menace terroriste au Kenya sont aux cœurs des préoccupations des journalistes américains. Lors d’une interview accordée par Barack Obama à la BBC, le journaliste lui a demandé pourquoi il avait choisi le Kenya malgré le niveau de dangerosité. « Nous ne sommes pas intimidés par les organisations terroristes », a répondu le président américain. Il a rappelé que la coopération antiterroriste était un des grands volets de la coopération bilatérale entre les deux pays, ainsi qu’avec d’autres pays de la région comme l’Ouganda et l’Ethiopie. Il a justifié son choix en indiquant qu’il aura l’occasion par cette visite d’être le premier président américain à parler à l’Union africaine.

Florilèges des meilleurs messages postés sur Twitter :

Traduction en français : « Les mères éléphants veillent sur leurs petits quand ils dorment. »

Traduction en français : « Moins de 100 personnes sont mortes aux Etats-Unis à cause du terrorisme depuis le 11 septembre 2001. Près de 448 000 ont été tués par armes à feu sur la même période. »

Traduction en français : « Voila comment un éléphant libre déambule au Kenya. Heureux et fort et menaçant »