Le jeu du qui gagne perd

Qu’est ce que Pepsi, Coca, Microsoft, les banques et structures d’épargnes ont en commun ? Ils brassent des milliards… mais ce n’est pas tout… Depuis quelques semaines, beaucoup ont de la chance aux divers tirages au sort des loteries, lotos ou autres tombolas organisés sur internet par divers organismes.

Une première question vient naturellement à l’esprit :

* comment gagner à un tirage au sort auquel on a jamais demandé à participé ?

La seconde étant :

* Est-il plus probable de recevoir un billet gagnant tombé du ciel ou d’être victime d’une arnaque ?

En effet ces mails sont à apparenter aux fameux scams : ces messages proposant d’importantes sommes d’argent en échange d’un service. D’ailleurs comme pour ces derniers la plupart des courriels reçus sont originaire d’Afrique (francophones) ou encore de Hollande, d’Angleterre, des Etats-Unis et de Chine (anglophones).

Les arnaques aux fausses loteries n’ont rien d’un phénomène nouveau, nous leur avions d’ailleurs déjà consacré un article. Il faut cependant croire que les campagnes d’information sur les scams commencent à porter leurs fruits, ce qui oblige les mugus (arnaqueurs) à revoir leurs messages d’hameçonnage.

En relisant plus attentivement les courriels une chose est frappante ; pour recevoir son gain il est toujours nécessaire de fournir des informations telles que :

noms

profession

coordonnées / adresse

parfois adresse email (étrange vu qu’ils viennent d’envoyer un mail…)

une copie de carte d’identité ou de passeport

un numéro de compte bancaire (généralement les mugus attendent d’être sûrs d’avoir la confiance de la future victime pour demander ces informations)

Pourquoi tout ces renseignements ? Simplement pour mieux arnaquer le pigeon…

Il faut savoir que ces messages sont envoyés pour pour tester la crédulité de la future victime. En effet si la copie de la pièce d’identité peut permettre à l’arnaqueur de se renseigner sur la personne avec qui il entrera en contact, elle lui donne également la certitude que l’interlocuteur hameçonné est suffisamment en confiance pour donner des informations personnelles. Après quelques échanges le mugu demandera des informations banquaires afin de créditer la somme soit disant gagnée, puis de fil en aiguille demandera des sommes toujours plus importantes (frais de dossier, d’avocat, de notaire, d’huissier, de tout et n’importe quoi). Il pourra également proposer le virement de la somme par Western Union (compagnie au dessus de tout soupçon très fréquemment utilisée par les scammeurs).

Notre conseil est donc simple il ne faut surtout jamais tenter d’entrer en relation avec les émetteurs de ce genre de message étant donné que le but de ces emails sont d’établir le contact avec une future victime.

Plus vous rentrerez dans le jeu, plus il vous sera difficile d’en sortir, puisqu’une fois repéré vous pouvez risquer gros, très gros… L’attitude la plus sage consiste à détruire directement ce genre de mail et de ne pas jouer au redresseur de tort. Le scambaiting n’est pas à la portée de tous et demande de solides connaissance en sécurité informatique, car ces messages sont généralement l’oeuvre de bandes organisées, qui peuvent avoir d’important moyens (pirates informatiques chevronnés, lien avec les milieux mafieux…).
Voici quelques exemples de noms d’organismes utilisés pour cette fraud, liste, loin d’être exhaustive :

* MICROSOFT LOTERY.INC
* TOMBOLA ALLIANCE FINANCE
* BILL GATES FOUNDATION LOTTERY FOR INTERNET EXPANSION IN MONDIAL
* LOTERIE COCA COLA COMPANY
* E-LOTTERY SYSTEM
* MICROSOFT OVERSEAS / EURO AFRO ASIA SWEEPS STAKES LOTTERY
* INTERNATIONAL LOTTERY ORGANIZATION
* PEPSI COLA COMPANY LOTTERY
* LOTERIE ORGANISÉE PAR LA BANQUE ATLANTIQUE
* LOTERIE DE LA COMPAGNIE FRANCE TELECOM FINANCE
* LOTERIE BILL GATES COMPAGNIE
* DE LOTTO NETHERLANDS
* GLOBAL LOTTO PROMO
* DIAMOND LOTTO SOUTH AFRICA
* ALPHA LOTTERY INTERNATIONAL

Article par gmg – hoaxteam de HoaxBuster

Sites spécialisés dans les scams et les arnaques sur le net :

Scamorama

Mes amis les cybers arnaqueurs