Le Guerrier africain, roi du ring

Le Kenyan Evans Ashira Oure défendra le 15 décembre prochain son titre de champion catégorie poids moyens de l’Association mondiale de boxe. Jusqu’ici il n’a connu aucune défaite.

Le  » Guerrier Africain « . C’est le nom de ring de Evans Ashira Oure. Le Kenyan, âgé de 31 ans, a un sacré palmarès à son actif. Cent quinze combats en amateurs et seulement quinze défaites, vingt combats en professionnel dont onze victoires par KO. Il n’a jamais été vaincu.

Son dernier combat, contre l’Espagnol Francisco Galvez, devait se tenir le 30 novembre. Il a été annulé et il faudra attendre le 15 décembre prochain pour voir Evans reprendre les gants. A cette date, il défendra à Sheffield (Grande-Bretagne) son titre de champion catégorie poids moyens de l’Association mondiale de boxe (WBA) contre le britannique Leslie Delroy.

Champion du monde

Le Kenyan, également champion de l’Association internationale de boxe (IBA), vit aujourd’hui entre son pays natal et le Danemark, pays pour lequel il boxe depuis 1997. C’est à 13 ans qu’il découvre la boxe. Blessé à la jambe alors qu’il s’était tourné vers le football, il prend le chemin de la salle de boxe, à la suite de ses frères. A 16 ans, il est champion junior au Kenya. Il abandonne les gants pendant un an, pour terminer ses études puis revient à 18 ans sur le devant de la scène.

Il quitte le club de ses débuts, Transfix, pour jouer dans la ligue nationale. Chez les seniors cette fois-ci. En 1992, il intègre l’équipe nationale kenyane. Evans remporte l’or aux 6èmes Jeux africains de 1995 et au Championnat de boxe du Commonwealth de 1997 à Johannesburg. La légende est née. Sur son site, sa popularité se lit dans les mails de soutien de ses fans.  » Le poids moyens le plus puissant « ,  » l’un des meilleurs boxeurs au monde « … Le Guerrier africain est reconnu à sa juste valeur.