Le gouvernement sénégalais indigné par le meurtre des deux Sénégalais en Italie

Le gouvernement du Sénégal a fait part ce mardi de son indignation suite au meurtre des deux marchands ambulants sénégalais par un militant de l’extrême-droite, en Florence, en Italie, rapporte les médias sénégalais. Il a précisé « qu’aucun effort ne sera ménagé pour faire toute la lumière sur cette affaire en vue de prendre les mesures qui s’imposent ».

Deux vendeurs ambulants sénégalais ont été tués à Florence, en Italie, par un déséquilibré à coup de 357 Magnum Smith & Wesson. Trois autres sénégalais sont blessés, dont deux sont dans un état très grave. L’homme, un militant d’extrême droite a mené une expédition meurtrière sur deux marchés de la ville avant de se suicider. « Aujourd’hui, le coeur de Florence pleure », a déclaré M. Renzi le Maire de Florence qui a annoncé une journée de deuil rapporte l’AFP. Plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux sénégalais, se sont retrouvés spontanément devant la cathédrale de la ville pour prier. Le président italien, Giorgio Napolitano, a parlé de « meurtre barbare de deux travailleurs étrangers » et d’une « explosion aveugle de haine » avant de « réaffirmer la tradition d’ouverture et de solidarité » de l’Italie.

De nombreux sénégalais travaillent à Florence, comme dans la plupart des grandes villes touristiques du monde, comme vendeurs ambulants de souvenirs.