Le gouvernement mauritanien octroie une licence d’exploitation minière à Algold pour le projet Tijirit

Le gouvernement mauritanien a officiellement donné son accord pour l’octroi d’un permis d’exploitation minière du projet Tijirit à la société
Algold, société minière canadienne. Selon les termes de la concession de licence minière, Algold doit fournir une étude de faisabilité d’ici décembre 2018.

Le ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Mines de Mauritanie, le Dr Mohamed Abdel Vetah a déclaré: « La Mauritanie est un pays avec de nombreuses opportunités d’investissement minier et
Conditions économiques, sociales et politiques favorables à la poursuite de développement d’un secteur considéré stratégiquement par le gouvernement mauritanien
.  » Il a ensuite ajouté : « Le gouvernement a mis en place une politique minière visant à bénéficier d’un avantage mutuel équilibre, tout en protégeant les intérêts de la nation et des investisseurs« .

Algold a acquis le projet en Avril 2016 et a immédiatement démarré un important programme d’exploration qui a permis de réaliser 20.000 mètres de forage (Phase I et II) mettant en évidence un gisement aurifère à haute teneur et à fort potentiel de découvertes supplémentaires. Une estimation initiale des ressources inférés du projet, réalisé au mois de Mars 2017 par SGS Gesostat, indique 602.130 onces d’or à une teneur moyenne de 2,39 grammes par tonne. Le rapport NI 43-101 de confirmation sera publié sur SEDAR au plus tard le 15 juin 2017.