Le Gouvernement du Niger interdit le téléphone au volant

Pour réduire le taux élevé des accidents de circulation dans les grandes agglomérations, le gouvernement du Niger vient de diffuser un communiqué officiel interdisant l’utilisation du téléphone au volant. Selon les statistiques du ministère des transports du Niger, chaque jour, les accidents de la route font 20 victimes dont 2 tuées et 7 blessées graves au Niger. Niamey, la capitale, concentre le plus fort taux d’accidents, plus de la moitié et le plus grand nombre de victimes (51 personnes tuées, 486 blessées graves et 1049 blessées légers). Ces chiffres même s’ils datent de 2009-2010 témoignent, si besoin est, du taux élevé d’accidents de circulation au Niger. Ainsi, d’après ces chiffres, 4620 accidents corporels ayant fait au total 6947 victimes (dont 563 tuées et 2519 blessées graves), ont été recensés sur l’ensemble du territoire.
En interdisant l’utilisation du téléphone au volant, le Gouvernement du Niger dirigé par Brigi Rafini entend réduire efficacement les accidents de circulation qui endeuillent le pays.