Le Gabon signe quatre contrats d’envergure

Transformer les opportunités en une réalité. Le gouvernement gabonais, locomotive d’un vaste rassemblement d’hommes d’affaires et d’investisseurs, reste pour le moment le principal gagnant du 2e rendez-vous international du New York Forum Africa 2013 à Libreville. Pour preuve, il vient de signer quatre contrats d’envergure dans les domaines de l’éducation, l’audiovisuel, l’infrastructure et l’agriculture.

(De notre correspondant à Libreville)

Le Gabon a paraphé le 15 juin au 2e jour du New-York Forum Africa (NYFA), quatre contrats d’envergure dans les domaines de l’éducation, l’audiovisuel, les infrastructures et l’agriculture. Un accord stratégique dans l’énergie sera également signé entre le Gabon et Gunvor, géant Suisse du négoce pétrolier avant la fin de ces assises. Cet accord est un projet de développement du raffinage et de transformation de produits pétroliers.

Il s’agira selon les termes de l’accord de créer un hub de commercialisation de produits pétroliers qui couvrira toute la façade atlantique de l’Afrique. Ce hub sera installé à Port-Gentil, capitale économique du Gabon. La première étape consistera en la création d’une société commune de commercialisation de produits raffinés réalisés au Gabon. La capacité de la société s’élèvera à un million de dollars détenu à hauteur de 55% par l’Etat gabonais et à 45% par Gunvor. Pour le démarrage des activités, Gunvor apportera 500 millions de dollars de fond de roulement sous forme de prêt. Les activités devraient démarrer en septembre 2013.

La convention concernant le domaine de l’éducation doit permettre la mise en place sur trois ans de trois centres de formation professionnelle dans différents domaines industriels. Ces trois écoles de métiers comporteront chacune 10 filières et permettront d’encourager la création d’emplois au Gabon, grâce notamment à la mise en place d’enseignements sous forme de reconversion et de formation continue. Cette convention a été signée entre le ministère de l’éducation nationale et la China Aviation Industry Corporation (AVIC).

Le financement du projet sera garanti par la banque chinoise Eximbank. Les trois centres de formation seront basés à Libreville, Franceville et Port-Gentil. Ils seront livrés entièrement équipés et chacun pourra accueillir 600 étudiants formés au niveau BEPC. L’investissement pour chaque centre s’élève à 34 millions de dollars.

L’accord sur les infrastructures a été signé entre La China Harbour Engineering et l’agence nationale des grands travaux. Il concerne l’agrandissement et l’aménagement du Port Mole de Libreville. Il y sera édifiés un centre de conférences, un musée, des bureaux, des commerces et des hôtels. Le projet concerne aussi le développement du boulevard triomphal.

L’accord signé entre le ministère de l’agriculture, représenté par le ministre Julien Nkoghé Békalé et Valliance Consulting, qui avait participé à l’élaboration du pan vert du Gabon, va permettre de booster le secteur agricole gabonais.

La dernière convention singée le 15 juin entre l’Etat gabonais, le Groupe CANAL+AFRIQUE et IG Télécoms aidera au développement dans les zones rurales de l’accès à un bouquet de 100 chaînes de télévisions via internet. L’objectif est d’équiper 3000 foyers ruraux d’ici 2 à 3 ans.