Le Gabon annonce une contribution de 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur l’adaptation aux changements climatiques

Le Président gabonais Ali Bongo Ondimba, a annoncé ce mardi que le Gabon contribuera à hauteur de USD 500.000 au budget de l’Initiative africaine sur l’adaptation aux changements climatiques, à l’occasion du One Planet Summit.

« Je demeure convaincu que financer la lutte contre le réchauffement climatique représente un coût bien plus supportable que celui d’en observer les conséquences sur notre planète (…) », a déclaré le chef de gabonais lors de son intervention au segment de haut niveau du One Planet Summit organisé par son homologue français, le Président Emmanuel Macron. Ali Bongo Ondimba, qui s’exprimait dans un panel portant sur les solutions financières innovantes au service de l’adaptation, a défendu la position du Gabon mais aussi celle de l’ensemble du continent africain en sa qualité de coordonnateur du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC).

A cette occasion, Ali Bongo a appelé le monde des banques et de la finance à plus d’innovation en proposant de nouveaux mécanismes enregistrés sous l’étiquette ‘Label Climat’. Mécanismes qui permettraient le financement d’investissements durables. Ces produits innovants devront offrir « des taux et des conditionnalités préférentiels », a proposé Ali Bongo Ondimba.

Pour rappel, l’Initiative africaine sur l’adaptation a été créée en juin 2015 lors du Sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine. Lancée à l’occasion de la COP21, elle a pour objectif d’accélérer la mise en œuvre de mesures concrètes d’adaptation au réchauffement climatique.